La vente des actifs IP de Brocade pourrait séduire plusieurs acheteurs

Selon des analystes interrogés par nos confrères de SearchNetworking.com, la vente annoncée des actifs IP de Brocade par Broadcom pourrait susciter l'intérêt de plusieurs acquéreurs attirés par Ruckus Wireless. Le sort des activités Ethernet, SDN et routage IP est incertain.

En annonçant son intention de céder les activités IP de Brocade Communications Systems, Broadcom a généré une vague de spéculations sur les acquéreurs potentiels de ces activités et notamment sur l’intérêt pour certains de racheter Ruckus Wireless, un spécialiste des réseaux Wi-Fi que Brocade a absorbé il y a moins de six mois.

Il y a deux semaines, Broadcom a annoncé son intention de racheter Brocade pour 5,9 Md$. Le fondeur a dans la foulée indiqué sa volonté de conserver les activités SAN de Brocade et de rechercher des acquéreurs pour les activités IP du spécialiste des réseaux d’entreprises. Ces dernières intègrent notamment l’offre de commutation et de routage de la firme — les lignes de commutateurs VDX et ICX, les routeurs MLX et SLX —, la division Wi-Fi Ruckus Wireless ainsi que les activités autour des SDN — dont Vyatta et le Virtual Traffic Manager, ex-Riverbed SteelApp.

Selon plusieurs analystes et observateurs du secteur des réseaux, Dell Technologies, Juniper Networks et Nokia pourraient être intéressés par Ruckus Wireless. En fait, La firme pourrait susciter l’attention de « tout acteur des réseaux d’entreprises ne disposant pas d’une présence sur le marché des réseaux sans-fil » indique Mark Hung, un analyste de Gartner.

En 2015, Hewlett-Packard avait dépensé 2,7 Md$ pour prendre le contrôle d’Aruba Networks, un mouvement rappelant le rachat en 2012 de Meraki par Cisco pour 1,2 Md$. Imitant ses deux grands concurrents Brocade avait acquis Ruckus Wireless en début d’année pour compléter son portefeuille de solutions de réseaux pour les datacenters et les réseaux d’accès.

Vers une vente de Brocade par appartements ?

Pour John Fruehe, un analyste de Moor Insights & Strategy, il y a peu de chance pour que Broadcom trouve un acquéreur unique pour l’ensemble des activités IP de Brocade. « Je ne crois pas que quiconque achètera en un bloc ce que Broadcom ne veut pas dans Brocade » a-t-il ainsi expliqué à nos collègues américains de SearchNetworking.com.

Broadcom pourrait maximiser ses revenus en procédant à une vente par appartement. Si Ruckus semble être l’activité la plus monétisable, « il ne faut pas sous-estimer la valeur à plus long terme des activités logicielles de Brocade ainsi que celle de ses plates-formes réseau pour le monde de l’entreprise, des opérateurs télécoms et des fournisseurs cloud » estime Rohit Mehra, un analyste d’IDC.

Selon Fruehe, un fonds d’investissement pourrait être l’acquéreur le plus vraisemblable pour les activités réseaux IP hors Ruckus de Brocade. Mais l’analyste n’est guère optimiste : « si un fonds les achète, il fera le ménage, remettra une couche de peinture fraîche et tentera de les revendre en faisant un profit rapide ».

Les activités de commutation Ethernet, de routage IP et de SDN ont généré un CA de 600 M$ l’an passé selon le cabinet Dell’Oro. Avec le rachat de Ruckus Wireless cette année, ce chiffre devrait passer à près de 800 M$ cette année. Le marché des réseaux d’entreprises a bondi de 9,4 % sur un an au second trimestre, la plus forte progression enregistrée en deux ans selon IDC. Mais cette croissance est largement le fait d’entreprises investissant dans leurs réseaux WLAN pour tirer parti de la dernière génération de la technologie Wi-FI, IEEE 802.11ac.

 

Pour approfondir sur LAN - WLAN

- ANNONCES GOOGLE

Close