Cet article fait partie de notre guide: SRM : ces start-ups qui mettent l’accent sur les données

Avec sa plate-forme de gestion de données non structurées, Komprise promet de réduire les coûts

Avec sa plate-forme logicielle distribuée de gestion de données non structurées, Komprise propose aux grandes entreprises une solution pour optimiser l'utilisation de leur stockage tout en réduisant leurs coûts.

À l’occasion d’un tour de start-ups dans la Silicon Valley, LeMagIT a pu découvrir la technologie de Komprise, une jeune pousse basée à Campbell qui a récemment dévoilé sa solution de gestion de données non structurées et levé 12 M$ auprès des fonds Walden International et Canaan Partners pour accélérer son développement.

Komprise compte aussi parmi ses investisseurs privés Bill Moore, le co-créateur du système de fichiers ZFS de Sun (avec Jeff Bonwick et Mike Shapiro) et cofondateur de feu DSSD (acquis par Dell EMC), et Sanjay Mehrotra, le cofondateur de SanDisk.

La firme a été créée par son CEO, Kumar Goswami, sa COO, Krishna Subramanian, et son CTO Michael Peercy qui avaient ensemble cofondé Kaviza, un spécialiste du VDI racheté il y a cinq ans par Citrix.

Optimiser la gestion de très grandes quantités de données non structurées

La plate-forme Komprise Data Management est conçue pour aider les entreprises gérant de grandes quantités de données non structurées à mieux gérer leurs données et à optimiser leur placement. 100 % logicielle, elle combine des fonctions de SRM (Storage ressource Management) avec des fonctions de mouvement automatisé de données et des capacités analytiques avancées. Le tout couplé à un moteur de règles permettant à l’administrateur de définir des politiques sophistiquées de déplacement et d’archivage de données en fonction d’impératifs de performance ou de coûts.

Selon Komprise, sa plate-forme est conçue pour gérer des environnements de stockage comprenant de multiples pétaoctets de données. Komprise Data Management comprend en fait deux composants logiciels principaux. Le premier baptisé Komprise Director est le module d’administration et de gestion de règle. Il se déploie par défaut sous forme de services SaaS dans le cloud Amazon, mais peut aussi être déployé sous forme de VM on-premises. Le second, Komprise Observer, est le composant distribué chargé d’inventorier les différents volumes partagés et d’exécuter les politiques définies dans Director. Il se déploie sous la forme de VM dans l’environnement du client, et il est possible d’instancier autant d’Observer que nécessaire pour faire face aux besoins de grands environnements de stockage.

Krishna Subramanian, la COO de Komprise, présentant la plate-forme de données de l'éditeur

Dans la pratique, Komprise se présente comme une couche de contrôle « out of band » qui permet d’analyser les espaces de stockage non structurés existant de l’entreprise (NFS, SMB et S3) et d’évaluer les bénéfices de leur déplacement sur un espace de stockage moins coûteux.Selon les règles définies par l’administrateur, Komprise sait déplacer automatiquement des données inactives vers un stockage de masse peu coûteux ou vers un stockage Cloud en remplaçant les fichiers par un pointeur dynamique.

Ce pointeur diffère des « fichiers Stub » habituellement utilisés par les outils de HSM. Il pointe en effet vers ce que Komprise appelle une adresse d’accès Komprise (ou KAA —Komprise Access Address) en fait une adresse maintenue par la grille de stockage Komprise. À l’instar d’un DNS, ce mécanisme permet de faire le lien entre le KAA et l’emplacement réel d’un fichier après son déplacement par un Observer Komprise. Selon l’éditeur, la nature distribuée de sa technologie permet de gérer des milliards de références sans aucune difficulté tout en assurant une haute disponibilité du service.

Il est à noter que les « Observers » sont intelligents et s’adaptent au stress de l’environnement de stockage. Ils peuvent par exemple réduire leur activité de mouvement de données afin de préserver la performance du stockage ou éviter la surcharge du réseau et reprendre une fois que la charge sera moindre. Ils peuvent aussi privilégier le mouvement des données les plus anciennes à celui de données plus récentes, ou privilégier les gros fichiers aux petits, etc.

Un concurrent sérieux pour les plates-formes traditionnelles de SRM

La plupart des sociétés n’ont pas vraiment idée de l’espace gaspillé sur leur stockage et elles ne savent pas non plus vraiment ce que leur coûte leurs données, explique la firme. En s’appuyant sur un moteur analytique sophistiqué, Komprise est à même de leur donner une visibilité sur leurs coûts, mais également sur les gains possibles. On peut ainsi conduire des scénarios de type « What-if », pour mesurer précisément l’impact d’une politique de gestion de données définie dans Komprise. 

Komprise compte parmi ses partenaires des grands du stockage comme Amazon Web Services, Dell EMC, Google Cloud Storage, Hewlett Packard Enterprise, Microsoft Azure, NetApp, Quantum, Spectra Logic ou Scality. La firme est un concurrent d’acteurs existants comme StrongBox, Primary Data ou Aptare. Sa solution est aussi une alternative riche aux solutions historiques de SRM des grands acteurs comme NetApp (OnCommand Insight) ou Dell EMC (VIPR SRM), souvent limitées à l'analyse du stockage mais dépourvues de fonctions de mouvement de données. Parmi les premiers clients de Komprise figurent déjà des grandes entreprises comme AIG, Cadence, CoxMedia, Electronic Arts ou Pacific Biosciences

La plate-forme Komprise Data Management est vendue avec une licence perpétuelle au prix public de 150 $ par To géré, un prix qui inclut l’ensemble des fonctions analytiques ainsi que les fonctions de réplication ou d’archivage.

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close