JasperSoft - Tibco : où en est l’intégration

Complémentarité des offres, prochaines intégrations, modèles de données commun, apprentissage de l’Open Source, guichet unique pour les partenaires… Brian Gentile, patron de la division Analytics chez Tibco, revient avec la rédaction sur l’intégration entre les deux entités.

« Tibco se nourrit de JasperSoft et JasperSoft se nourrit de Tibco. »

C’est un des messages clés de Brian Gentile, ex CEO de JasperSoft, aujourd’hui vice-président et directeur général de Tibco Analytics, que l’on pouvait retenir, presque un an après l’officialisation du rapprochement entre JasperSoft , éditeur Open Source de BI, et Tibco, un cadre du middleware et de l’analytique – racheté depuis par un fonds d’investissement. L’occasion de revenir avec le nouveau directeur de l’Analytique chez Tibco sur l’état d’avancement de l’intégration entre les deux entités.

Viser la complémentarité des solutions

« Les intentions derrière la combinaison des outils de Jaspersoft et de Tibco Spotfire sont la complémentarité. Les outils sont très différents et résolvent des problèmes différents en matière de BI et d’analytique. Et justement, leur force tient au fait qu’il n’y ait pas d’overlaps », résume ainsi Brian Gentile. 

Très concrètement, les plateformes respectives continuent d’opérer sur leurs segments de marché respectifs. D’un côté, JasperSoft dont la base est résolument tournée vers les petites entreprises ou de taille moyenne ; de l’autre Tibco qui s’est forgé une expérience auprès des grandes entreprises et de leurs contraintes.

« La communauté d’utilisateurs de Jaspersoft est principalement des petites entreprises qui ont développé des applications ou sont à la recherche d’un outil qui peut être facilement intégré. Nous avons également une base raisonnable de grandes entreprises, mais pas autant que de PME. Spotfire, de son côté, est très tourné vers les entreprises qui souhaitent créer des bonnes pratiques en termes de analyse et de visualisation de données. Cela s’adresse aux entreprises qui ont des besoins sophistiqués en termes de données, et le budget associé », explique Brian Gentile à la rédaction du MagIT.

Cette complémentarité, également fonctionnelle, avait en partie motivé le rapprochement entre les deux sociétés. L’idée est de laisser vivre les deux plateformes, mais d’établir des intégrations quand cela fait sens. « Nous souhaitons faire interopérer les solutions Tibco – JasperSoft là où cela fait le plus de sens. Vous pouvez désormais construire un rapport selon les données de JasperSoft.  Sportfire ne proposait pas de fonctions de reporting efficaces », poursuit Brian Gentile.

« Aujourd’hui nous bénéficions des gains de deux plateformes, mais plus tard, nous utiliserons ces plateformes pour créer une nouvelle méthode pour pousser l’analytique auprès de davantage de personnes. Ce que chacun de notre côté, nous n’aurons pas pu faire », raconte-t-il en ajoutant que « les outils de Spotfire se nourrissent de JasperSoft et de la façon dont nous construisons une communauté. Et JasperSoft se nourrit de Spotfire pour devenir une solution davantage tournée vers les entreprises. 

Intégration d’outils Spotfire à JasperSoft et vice-versa

Dans cette logique de complémentarité, plus que d’intégration globale, il n’existe à ce jour que peu de points communs techniques entre Spotfire et Jaspersoft.

Par exemple, les outils d’analyse de données géographiques de Tibco ainsi que son implémentation du langage R pour les entreprises (baptisé TERR, pour Tibco Enterprise Runtime for R), intégrés à Spotfire, devrait rejoindre la plateforme JasperSoft.

« Ces deux solutions sont intégrés à Spotfire. Nous allons aujourd’hui faire la même chose avec JasperSoft. Nous en sommes au début des phases d’intégration. L’outil de géo-analytique est déjà exposé via JasperSoft, aux côtés de Google Maps, déjà supporté par la plateforme », résume-t-il.

Mais dans le temps, l’intégration des deux socles devrait s’affiner. Brian Gentile évoque par exemple la mise en place d’un modèle de données commun entre les deux plateformes. « Dans l’avenir, nous réfléchissons à des techniques plus avancées, comme le partage des metadonnées entre les deux architectures. Aujourd’hui, elles décrivent les données chacune dans leur propre modèle. Dans le futur, elle devrait être identique. Nous y travaillons actuellement. »

Le patron de la division analytique de Tibco confirme également que l’approche  BI embarquée chère à JasperSoft sera conservée. « L’analyse des données n’est pas l’affaire d’outils, car cela en limite la portée. En plaçant l’analytique là où il doit être, tout le monde a accès aux fonctions. ». Cette vision pourrait être portée sur Spotfire, en proposant d’embarquer  les outils de visualisation et d’analyse de la solution.

Infuser les méthodes de l’Open Source dans Tibco

Brian Gentile nous l’avait déjà confirmé. Chez Tibco, le modèle Open Source de JasperSoft restera inchangé. Aujourd’hui, on sait que Tibco souhaite aussi inclure dans ses processus les mécanismes très spécifiques de l’Open Source, à savoir le développement participatif et la collaboration.

« Tibco est très intéressée par cette approche. Cela  montre qu’il existe un impact du modèle participatif et collaboratif dans les outils analytiques. Nous allons alors développer un nouveau site communautaire autour de Spotfire, pour aider les utilisateurs à se comporter davantage comme une communauté de partage. Comme celle de JasperSoft », soutient-il.

Mais il s’agit ici davantage de partager les techniques communautaires chères à Jaspersoft, plus que de faire basculer les logiciels de Tibco dans l’Open Source. Pourtant, de ces échanges, devraient aussi naître des nouveaux développements, précise-t-il.

Aujourd’hui, le principal chantier est donc culturel et vise à aider Tibco à comprendre et laisser infuser l’Open Source. Brian Gentile s’est alors transformé en évangéliste Open Source au sein du groupe. Il travaille sur une méthodologie de développement participative et utilise une méthode communautaire pour recueillir des retours-utilisateurs sur des tests, par exemple. « Cet apprentissage est inhabituel pour un éditeur propriétaire. »  Il affirme n’avoir rencontré aucun obstacle au sein de Tibco.

Autre chantier en cours, la mise en place d’une communauté pour favoriser la collaboration et l’implication de ceux intéressés par les produits. « Cela prend plus de temps, car implique la production de contenus Web, il faut susciter l’intérêt et au final l’engagement. »

Un nouveau site communautaire devrait d’ailleurs être lancé cette année chez Tibco, pour émuler la méthodologie JasperSoft et en étendre la portée au sein de Tibco.

Un guichet unique pour les partenaires

Enfin, si des synergies entre les équipes commerciales sont en place (en termes de cross-selling par exemple), l’une des priorités a également été de centraliser les équipes réservées à l’indispensable réseau de partenaires.

Partenaires qui parfois étaient en commun dans les deux sociétés. « Les partenaires aiment n’avoir qu’un seul interlocuteur, même s’ils ne sont intéressés que par une unique solution. »

Des partenaires intégrateurs, initialement sur une seule des deux solutions, sont aujourd’hui intéressés par les deux, indique-t-il.  D’où un effet de complémentarité.

Pour approfondir sur Outils décisionnels et analytiques

- ANNONCES GOOGLE

Close