Cet article fait partie de notre guide: Comment bien choisir son ERP ?

ERP : améliorez l'estimation du ROI de votre projet en n'oubliant aucune amélioration métier

Obtenir un bon ROI dans un projet ERP n'est pas toujours chose facile. Votre retour sur investissement projeté sera d'autant meilleur que vous saurez souligner tous les processus métiers dont le rendement peut être amélioré par l'ERP.

Nous avons tous entendu les mises en garde au sujet du changement d'un système ERP vieillissant. Il faut effectivement faire preuve de prudence et rester très rationnel devant les promesses d'améliorations instantanées des éditeurs. Mais bien que l'investissement dans un projet ERP soit toujours substantiel - que ce soit en temps, en efforts ou en argent - ses retombées le sont aussi. Aussi, pour bien justifier les investissements, il vous faudra mettre en face de ces chiffres un bon ROI.

Conseils généraux en préambule

Avant de se lancer dans cet investissement, les entreprises seront avisées de faire une analyse appropriée pour s'assurer que la portée de leur projet est correctement définie, budgétée avec rigueur, et que les retombées possibles correspondent bien aux objectifs de l'entreprise.

Il est tout aussi important de définir la période de retour sur investissement prévue et le rendement global du capital investi.

L'équipe du projet devra communiquer clairement les avantages à toutes les parties prenantes (intervenants, direction, etc.) et fournir un calendrier prévisionnel avec le temps de passage des différentes étapes. Elle veillera aussi à attribuer clairement les responsabilités pour s'assurer que le travail sera bien accompli et que le ROI se concrétisera.

L'évolution de l'organisation et des processus ainsi que la gestion et l'accompagnement du changement seront également essentiels. Certaines entreprises choisissent d'assurer elles-mêmes ces tâches, mais ne parviennent pas toujours à définir avec précision l'état futur auquel elles aspirent. Soyez rigoureux sur ce point également.

Quoi qu'il en soit, dans les projets où, en amont, les avantages de l'ERP sont bien quantifiés et où les attentes sont claires, les entreprises réalisent souvent des retours sur investissement accélérés dans les 12 mois qui suivent leur investissement et le début de la transformation de leurs processus métier.

Evaluez ces 12 processus pour obtenir un bon ROI

Par expérience, les principaux processus métiers qui génèrent le plus rapidement un retour significatif grâce à la transformation provoquée par un nouvel ERP sont les suivantes.

1 - Gestion des stocks (Inventory)

Une meilleure visibilité sur la demande et les ventes permet de faire des prévisions de stocks plus fines, ce qui peut réduire considérablement les coûts. Les références à faible roulement (ou sans roulement du tout) peuvent être rapidement identifiées et traitées en conséquence.

2 - Gestion de la chaine logistique (Supply Chain)

Avec une meilleure gestion des stocks, c'est la chaine logistique toute entière qui peut être optimisée et voir ses coûts se réduire. Un ERP adapté permet en effet de mieux gérer la qualité et les délais des fournisseurs et des sous-traitants, et de mieux sourcer ses approvisionnements stratégiques. Et au final de mieux négocier avec tous les fournisseurs.

3 - Développement produit

Un ERP doté d'un PLM (Product Lifecycle Management) permet aux responsables du développement produits de mieux comprendre la demande, et en conséquence, de mieux gérer leurs investissements dans toute la gamme de produits. Il permet de mieux déterminer les besoins en R&D pour le renouvellement des produits de la gamme qui en ont besoin, ainsi que les frais liés au retrait des références qui n'atteignent plus leurs objectifs.

4 - Gestion des ventes

Un CRM et une analyse fine des ventes et des performances des commerciaux créent des opportunités significatives de revenus supplémentaires grâce à une meilleure compréhension des schémas d'achats des clients, de la démographie, des retombées des soldes et des promotions et du positionnement face à la concurrence.

5 - Pricing et gestion des marges

Un outil de détermination des prix (pricing) vient renforcer la visibilité sur les marges et l'analyse de rentabilité de l'entreprise. Ce qui, en retour, améliore le positionnement stratégique des produits dans le PLM. Une analyse PLM complète peut conduire à des changements bénéfiques dans le portefeuille de produits et de services en tirant au mieux parti de la règle des 80/20 (20 % des produits réalisent 80 % du chiffre d'affaires ou de la marge). Un ERP pourra ainsi augmenter la profitabilité globale de la gamme.

6 - Prévisions (Forecast)

Avec un process et des informations plus fiables de planning des opérations et des ventes, les entreprises peuvent améliorer leurs positionnements pour satisfaire les besoins du marché, et améliorer leur confiance dans leur processus de prise de décision. Les réactions aux changements de demandes, de tendances économiques, de capacités de production et de ressources, ou de performances des fournisseurs peuvent également être plus rapides grâce à une budgétisation, des prévisions et une planification plus fines (le triptique « budgeting, forecasting et planning »).

7 - Gestion de la production

La gestion de la production d'un ERP permet d'effectuer une analyse détaillée des goulots d'étranglement, des temps d'acheminement entre machines, des mouvements de matériels, de l'utilisation de la main-d'œuvre, de l'utilisation des installations et de l'équipement. Ce qui permet d'améliorer tous ces éléments. Un ERP peut également améliorer la planification des interventions de maintenance, en s'adaptant mieux à l'utilisation nécessaire des capacités de production et à l'uptime.

8 - Gestion de la qualité

Avec la gestion de la qualité que permet un ERP, l'entreprise aura une plus grande visibilité sur la performance long terme de ses produits et de ses services. Des améliorations pourront être obtenues grâce à une meilleure compréhension des causes profondes des rebuts et des coûts de retouche, ainsi qu'à une meilleure analyse de la qualité des matières premières, des composants et des services des fournisseurs qui les composent.

9 - Fidélisation du personnel

Les ERP modernes offrent des capacités de gestion de l'information rationalisées qui allègent le fardeau de la saisie manuelle des données. Ils permettent également une gestion automatisée des workflows, l'analyse et la création ad hoc de rapports, et l'accès facile à l'information. Tous ces éléments font que les employés peuvent trouver de meilleures façons de gérer leurs tâches. Ils sont responsabilisés pour prendre des décisions et peuvent gérer leurs activités quotidiennes avec moins de stress. Les systèmes et les processus qui permettent aux personnes d'accroître leur valeur ajoutée ont très souvent un impact positif et durable sur le moral des troupes et donc sur la rétention des talents.

10 - Gestion des entrepôts

La vitesse et la précision sont grandement améliorées grâce à la gestion des activités de ramassage et de rangement, grâce aux codes barres, aux puces RFID et grâce à un routage plus efficace.

11 - Gestion financière

Les organisations peuvent obtenir des avantages substantiels grâce à une confiance accrue dans leurs décisions et leurs analyses financières qui s'appuient sur des données plus justes. La rapidité de l'obtention des rapports et du traitement de l'information accélère également les clôtures de comptes (et des grands livres), en réduisant voire en éliminant les feuilles de calcul.

12 - Élargissement de la distribution au commerce électronique

L'ouverture de canaux de vente directe et la consolidation de la chaîne d'approvisionnement procurent un avantage concurrentiel et des économies de coûts importants. De nouvelles capacités de commerce électronique se traduisent par une plus grande satisfaction client, des achats plus souvent renouvelés et des marges plus élevées. Adapter l'entrepôt pour qu'il supporte efficacement des opérations d'enlèvement, d'emballage et d'expédition (pick-pack-ship) est essentiel pour tirer pleinement parti du potentiel du commerce électronique - tout comme des prévisions fines de la chaîne d'approvisionnement, que permet aussi l'ERP.

Dernière mise à jour de cet article : octobre 2018

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close