Definition

Stratégie multicloud

Une stratégie multicloud consiste à utiliser au moins deux services de cloud computing. Si le terme de déploiement multicloud désigne toute implémentation de solutions à plusieurs logiciels ou plateformes à la demande (SaaS ou PaaS), il fait surtout aujourd'hui référence à une combinaison d'environnements publics de type infrastructure à la demande (IaaS), comme AWS ou Microsoft Azure.

Utilisations courantes du multicloud

Pour beaucoup d'entreprises, la stratégie multicloud a d'abord servi à palier un éventuel manque de fiabilité du cloud. Elle était et reste un moyen d'empêcher toute perte de données ou interruption de service en cas de panne d'un composant localisé dans le cloud. L'indépendance vis-à-vis des fournisseurs a été aussi l'un des premiers facteurs d'adoption.

Si aujourd'hui les enjeux de redondance et d'indépendance restent présents dans certains déploiements multicloud, les objectifs techniques et commerciaux ont aussi la part belle. Le recours à des services cloud moins chers est l'un d'entre eux, de même que peuvent l'être la vitesse, la capacité ou les fonctionnalités exclusives d'un prestataire cloud dans une région.

De plus, certaines entreprises déploient des stratégies multicloud pour des questions de souveraineté des données lorsque des lois, des règlements et des règles internes leur imposent la localisation physique de leurs données. Le multicloud aide les organisations à satisfaire à ces obligations, car elles peuvent choisir l'implantation des datacenters et les zones de disponibilité dans l'offre des divers prestataires IaaS. La flexibilité du cloud quant au lieu de stockage des données permet aux organisations de placer les ressources informatiques au plus près des utilisateurs finaux, pour des performances optimales et une latence minimale.

 Tendances d'adoption du multicloud
Tendances d'adoption du multicloud

Avec une stratégie multicloud, s'ouvre aussi la possibilité de sélectionner divers services ou fonctionnalités cloud de différents prestataires. C'est d'autant plus utile que certains environnements cloud conviennent mieux que d'autres à une tâche particulière.

Par exemple, telle plateforme cloud peut traiter de grands volumes de requêtes par unité de temps exigeant en moyenne de petits transferts de données, alors que telle autre est plus performante pour de petits volumes par unité de temps avec de gros transferts de données. Les prestataires cloud proposent plus ou moins d'outils d'analytique Big Data ou d'autres capacités spécialisées, comme l'apprentissage automatique, que leurs concurrents.

Avantages et inconvénients d'une stratégie multicloud

Outre les atouts mentionnés plus haut, les plus fréquemment cités sont la liberté vis-à-vis du fournisseur, la capacité à trouver le service cloud optimal pour un besoin métier ou technique particulier et une meilleure redondance.

N'oublions toutefois pas les inconvénients éventuels. Par exemple, la plupart des fournisseurs de cloud public proposent des remises à l'utilisation : plus les clients consomment un service, plus les prix baissent. Une entreprise a alors des difficultés à bénéficier de ces offres si elle ne concentre pas son activité chez un seul prestataire cloud.

De plus, dans un déploiement multicloud, l'équipe informatique doit élargir ses connaissances à plusieurs plateformes ou fournisseurs cloud. La gestion des applications ou de la charge de travail dans un environnement multicloud peut aussi relever du défi, puisque les informations circulent d'une plateforme à l'autre.

Multicloud et cloud computing hybride

Bien que comparables, le multicloud et le cloud computing hybride sont des modèles d'infrastructure informatique différents.

En général, le cloud hybride désigne un environnement de cloud computing qui allie un cloud privé sur site et un cloud public proposé par des tiers, avec une capacité d'orchestration entre les deux. Souvent, une entreprise qui se dote d'un cloud hybride a un but précis, par exemple exécuter des charges de travail en interne et compenser rapidement un pic de la demande de calcul en se tournant vers le cloud public.

L'informatique multicloud, comme précisé plus haut, désigne habituellement le recours à plusieurs prestataires de cloud public. Pour l'entreprise, il s'agit d'adopter l'approche globale de la gestion et de l'abonnement à des services cloud qui lui convient le mieux.

Toutefois, le multicloud n'exclut pas le cloud hybride qui peut parfaitement s'insérer dans un déploiement multicloud. Les deux modèles ne sont pas antinomiques ; le choix dépend des objectifs visés.

Fournisseurs courants de multicloud

Une infrastructure multicloud n'est pas un service fourni par un seul prestataire : au contraire, une stratégie multicloud implique de recourir à plusieurs grands fournisseurs cloud, notamment AWS (Amazon Web Services), Google, Microsoft et IBM.

D'autres fournisseurs cloud peuvent aussi s'avérer de bons choix selon les besoin : par exemple, Oracle dont l'offre cloud inclut des systèmes ERP en mode SaaS, et DigitalOcean qui propose une plateforme plus orientée développeur.

Cette définition a été mise à jour en mai 2019

Pour approfondir sur SaaS

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

File Extensions and File Formats

Close