Guides Essentiels

BI orientée métier : le grand guide de la Data Discovery

Introduction

La donnée brute n'est pas d'une grande utilité pour l'entreprise. Elle nécessite d'être raffinée avec des outils spécifiques capables de l'ingérer et de la transformer pour en tirer des enseignements (des « insights »).

La Data Discovery se donne cette mission. Sous-partie de la Business Intelligence (et de la BI en self-service), ces outils permettent aux métiers et aux opérationnels de trouver par eux-mêmes des schémas récurrents, des corrélations et des points spécifiques dans les jeux de données, qu'ils soient issus de sources internes ou externes.

La Data Discovery utilise et repose en grande partie sur la Data Visualisation (DataViz, visualisation de données) qui représente graphiquement, de manière simple et la plus compréhensible possible pour des utilisateurs lambda, les enseignements tirés des données. La DataViz les modélise sous forme de tableaux de bords, de jauges, de cartes, de camembert et autres nuages de points ou de mots.

La Data Discovery se caractérise également par sa simplicité d'utilisation - en tout cas sur le papier - qui permet aux décisionnaires métiers de générer eux-mêmes leurs rapports sans passer par la case IT et DSI.

Cela ne signifie pas pour autant que l'IT n'a pas de rôle à jouer. Bien au contraire, les considérations de gouvernance de la donnée, de sécurité, de confidentialité, de silos restent des problématiques incontournables que seule l'IT peut (et doit) gérer. Sans quoi, tout le bénéfice escompté de la Data Discovery se dilapidera rapidement, voire n'arrivera jamais.

Mis à part le prix et ces considérations techniques, choisir le bon outil de Data Discovery commence par identifier les besoins métiers en matière d'analytique. Les solutions de Data Discovery offrent chacune des DataViz différentes.
Des entreprises dans la finance ou l'assurance n'auront pas les mêmes exigences que celles spécialistes du marketing, qui elles-mêmes auront des besoins analytiques différents du secteur de la distribution, de la pharmacologie ou de l'aéronautique. Certaines industries ont besoin d'analyses prédictives très poussées (et choisiront donc une solution peut-être un peu moins simple) . D'autres demanderont des rapports en temps réels (et se tourneront avantageusement vers le In-Memory). D'autres encore voudront tirer des tendances ou faire de l'analyse de sentiment à partir de données massivement externes, comme les réseaux sociaux (et regarderont attentivement les capacités natives d'intégrations de sources tierces).

Autre usage, plus transverse celui-là, les métiers pourront tirer parti de la Data Discovery pour se conformer au RGPD. Les opérationnels peuvent en effet utiliser ces outils pour « découvrir » les « données », au sens le plus littéral de l'expression, qui ont un caractère personnel et peuvent se cacher aux quatre coins de l'entreprise ou d'un service (dans les mails, les présentations, etc.).

Ce guide se propose de revenir sur ces différents points, de définir ce qu'est une (bonne) Data Discovery, de lister ses fonctionnalités clefs et de vous donner quelques conseils pour en tirer le plus de bénéfices.

Les principaux éditeurs du marché

Alteryx, Domo, GoodData, IBM (Watson Explorer), Information Builders, Microsoft (Power BI), MicroStrategy, Oracle (dont Big Data Discovery), Qlik, SAS (Visual Analytics), SAP, Sisense, Tableau, Tibco (Spotfire).

Cette liste repose sur différents rapports de références (dont ceux du Gartner) et des études de TechTarget (groupe propriétaire du MagIT). Elle est évidemment non-exhaustive et d'autres solutions, qu'elles soient sur mesure - avec des spécialistes comme Toucan Toco ou comme Ysance - ou intégrées dans des applications métiers - comme Einstein Discovery (Salesforce), BIME (ZenDesk), EnCase Risk Manager (OpenText) ou Workday Analytics - peuvent parfaitement répondre à certains besoins d'analyse de données des opérationnels et du terrain.

Les conseils ci-après vous aideront à trouver l'option qui correspond le mieux à votre organisation.

Télécharger gratuitement ce dossier au format PDF

1Comprendre-

Contexte

Conseils IT

Bien comprendre l'intérêt de la Data Discovery

Les outils de découverte de données (Data Discovery) visualisent et contextualisent les données pour les utilisateurs métier. Ils sont essentiels à la prise de décisions des métiers. Lire la suite

Conseils IT

Quelles différences entre un Data Scientist et un Business Analyst

Le rôle des data scientists et des analystes métiers diffèrent quand on sait que les premiers doivent plonger en profondeur dans les données et trouver des solutions business inédites - mais les distinctions ne s'arrêtent pas là. Lire la suite

Conseils IT

Data Discovery, Data Mining : quelle différence ?

Ces deux pans de l'analytique explorent les données pour en tirer des enseignements. Mais le premier simplifie les démarches pour les utilisateurs métiers, là où le deuxième - plus sur mesure - désigne les outils pour les experts de la Data Science. Lire la suite

Conseils IT

Bien comprendre le potentiel de la Data Visualisation

Qu'est-ce que la « DataViz » ? La question peut paraitre triviale, mais la maturité de plus en plus grande de ce pan de l'analytique a grandement diversifié les champs d'applications de ce qui est, aujourd'hui, au coeur de toute la Modern BI décrite par le Gartner. Lire la suite

Dossiers

Avec l’analytique en self-service, les métiers se font analystes

Les systèmes de visualisation des données et d’analytique en self-service permettent aux entreprises de se passer des très rares data scientists et de placer l’analyse des données entre les mains des utilisateurs métiers. Lire la suite

2Choisir-

Analyses

Conseils IT

Data Discovery : quels critères évaluer pour bien choisir sa solution ?

Voici cinq points clefs spécifiques à ne pas oublier dans votre processus d'évaluation et d'achat d'une solution de découverte de données. Ils s'ajoutent à ceux plus classiques : prix, cloud vs sur site, scalabilité ou mobilité. Lire la suite

Conseils IT

Comment évaluer et choisir l'outil d'analyse décisionnelle le plus adapté

Voici comment faire la distinction entre les fonctionnalités indispensables et celles qui sont simplement utiles. Voire superflues. Lire la suite

Conseils IT

Bien choisir son outil décisionnel ? Commencez par bien comprendre les besoins de vos métiers

Avant de choisir un outil BI, vous avez tout intérêt à créer des cas d'utilisation pour faire coïncider les besoins métiers avec les catégories et les styles d'outils analytiques disponibles sur le marché. Lire la suite

3Conseils-

Gérer

Actualités

BI en self-service : une préoccupation des dirigeants

Une étude met en exergue une différence entre les besoins réels des dirigeants d’entreprises et des responsables financiers en matière de gestion de données et les solutions installées par les DSI. Lire la suite

Conseils IT

BI : 4 recommandations pour créer des rapports efficaces

Les entreprises font les mêmes erreurs lorsqu’elles créent leur reporting. Mico Yuk, spécialiste en BI, vous évite de tomber dans ces pièges. Lire la suite

Conseils IT

BI : Définir et utiliser correctement des indicateurs clés de performance (KPI)

David Loshin, spécialiste de la BI, explique comment sélectionner des indicateurs clés de performance afin de convertir des données en connaissances exploitables par l'informatique décisionnelle. Lire la suite

4Retours d'expérience-

Témoignages

Projets IT

Comment Morgan Stanley a réussi à généraliser la BI en self-service en interne ?

Morgan Stanley voulait donner aux utilisateurs les moyens de prendre des décisions fondées sur des données. La plate-forme analytique de Tableau a été la réponse à son problème. Le défi : l'introduire auprès de 30 000 utilisateurs. Lire la suite

Projets IT

GRDF a choisi MicroStrategy pour son socle analytique

GRDF explique le choix d’une plateforme analytique complète sur site plutôt que d'un outil DataViz ou du SaaS par le fait qu'il souhaitait l'utiliser au-delà du reporting pour bâtir plusieurs applications métiers Lire la suite

Projets IT

La Caisse d’Epargne Côte d’Azur déploie la BI « en self-service » en interne

La filiale de la BPCE a terminé le déploiement d’une solution de BI « en self-service » en interne pour l’aider à atteindre ses nouveaux objectifs commerciaux fixés par sa maison mère. Lire la suite

- ANNONCES GOOGLE

Close