Un nouvel ERP accompagne la relance des Moulins Advens

Après avoir été placés en redressement judiciaire en 2018, les Grands Moulins de Strasbourg renaissent au sein du groupe Moulins Advens. Une relance dont le nouvel ERP constitue l’ossature. Et l’opportunité d’une transformation numérique aussi pour le groupe repreneur.

La nouvelle a fait grand bruit dans la région quand, en septembre 2018, les Grands Moulins de Strasbourg sont placés en redressement judiciaire. Le groupe qui compte alors 400 personnes exploite huit moulins en France et trois en Allemagne.

Suite de l'article ci-dessous

Peu après, une proposition de reprise – celle du groupe agro-industriel Advens – est validée par la chambre commerciale du tribunal de grande instance de Strasbourg en décembre 2018. À partir du mois de janvier, le repreneur et plusieurs cadres des Grands Moulins de Strasbourg vont s’atteler à relancer le groupe.

Vincent Thiry, Directeur des Affaires Juridiques des Moulins Advens souligne alors les priorités : « dans la politique d’investissement, l’un des axes importants du projet de relance portait sur le déploiement d’un nouvel ERP. En effet, notre outil informatique avait souffert de sous-investissement depuis des années et notre ERP (Movex) avait plus de vingt ans. [De surcroît] cette solution n’était pas commune à l’ensemble des sociétés du groupe. Le remplacement de notre ERP arrivé à bout de souffle était un point particulièrement important du plan de reprise ».

Photo boulanger farine - Moulins Advens
Production de farine dans un des moulins Advens

Pour mener à bien ce remplacement d’ERP désormais capital, l’équipe projet va s’appuyer sur un cahier des charges qui avait été rédigé à l’époque de Grands Moulins de Strasbourg. Ce cahier des charges est modifié pour correspondre au nouveau périmètre du groupe qui ne compte plus que quatre moulins, une minoterie et environ 250 personnes.

L’entreprise fait alors le choix de déployer l’ERP édité par Eurêka Solutions sur une grande échelle, puisque de nombreux modules du logiciel intégré vont être mis en œuvre : achats, production, stocks, commerce, traçabilité. La comptabilité va s’ajouter un peu plus tard à ce périmètre.

« L’objectif était aussi de nous aider à structurer le groupe. Il était fondamental d’avoir un outil intégré qui nous permette d’appréhender l’ensemble de l’activité de l’entreprise, car il allait nous donner toutes les informations de pilotage de l’activité dans le cadre d’un redressement industriel », explique Vincent Thiry.

« La comptabilité n’était initialement pas prévue, mais en cours de projet il est apparu que nous devions monter de version avec la solution dont nous disposions. Celle-ci n’allait plus être supportée par l’éditeur ; ce qui nous a poussés à déployer l’outil de comptabilité intégré à l’ERP d’Eurêka Solutions pour bénéficier d’une solution totalement intégrée et simplifier le déploiement d’une nouvelle solution comptable ».

Eurêka Solutions est choisie d’une part, car sa solution répondait au cahier des charges et d’autre part, car l’équipe projet mise sur la proximité géographique de l’éditeur, basé à Mulhouse. Outre favoriser l’écosystème économique de la région, cette proximité était perçue comme un atout, car c’est l’éditeur lui-même qui réalise l’intégration de son logiciel.

Le déploiement est réalisé sur une plateforme IBM i hébergée dans le datacenter de Cheops Technology, partenaire de l’éditeur. La partie client de l’ERP est une application Windows écrite en .NET et les utilisateurs de Moulins Advens exploitent des bureaux à distance RDS pour accéder à cette application.

Mobilisation de toute l’entreprise et processus standard

Mené dans un premier temps sur le site des Moulins de Strasbourg, le déploiement va mobiliser tout le personnel très fortement impliqué dans la relance du groupe. « Il s’agissait tout autant de déployer l’ERP que de restructurer nos opérations du point de vue fonctionnel », résume Vincent Thiry. « Le projet a mobilisé toute l’entreprise pendant les deux années de ce redressement. [Nous étions] en mode survie et cette relance a demandé beaucoup d’investissement personnel de la part de chacun d’entre nous. »

Pour réécrire les processus de fonctionnement, la volonté des cadres a été de s’aligner au maximum sur les processus implémentés dans l’ERP. « Nous avions ce luxe de pouvoir repartir d’une page blanche. Notre objectif a été de nous caler sur les processus de l’ERP pour faciliter le déploiement de l’outil, mais aussi pour standardiser nos processus ». L’équipe projet bénéficie alors de l’expérience d’Eurêka Solutions qui connaissait déjà en partie l’activité des moulins pour avoir déjà équipé un meunier, mais sur une couverture plus restreinte.

« Nous avons pu mener le déploiement en présentiel lors de la fenêtre de tir du déconfinement. Il était indispensable d’avoir toutes les parties autour d’une même table. »
Vincent ThiryLes Moulins Advens

GFI consulting a accompagné les Moulins Advens dans l’assistance à maîtrise d’ouvrage. L’intégration est menée par l’éditeur. Les équipes métiers des Moulins d’Advens et la DSI se résumant à une seule personne, la conduite du projet a été confiée à Inetum (ex-GFI Informatique).

Les modules les plus simples à déployer ont été les domaines fonctionnels classiques que sont la comptabilité et la gestion commerciale. La gestion de la production a nécessité plus de développements, car le process est spécifique et Eurêka Solutions a dû créer une interface avec la solution de supervision industrielle mise en œuvre sur le site de Strasbourg.

De même, une interface est mise en place entre le WMS du prestataire logistique des Moulins Advens et l’ERP Eurêka Solutions pour le volet gestion de stocks. Une attention toute particulière a d’ailleurs été accordée à la traçabilité. « Nous travaillons dans l’agroalimentaire, donc la traçabilité est un point très important du point de vue réglementaire. De plus, l’attente des consommateurs va vers de plus en plus de visibilité et de transparence des lieux de production », rappelle Vincent Thiry.
« Nous sommes sur un produit local et nous devions répondre à cette attente forte sur la visibilité de la chaîne et permettre au consommateur de suivre le grain de blé depuis le producteur jusqu’à la farine qu’il va acheter en grande surface ».

2021, place à la phase 2 du déploiement

Deux ans après le lancement du projet, la phase 1 est en cours d’achèvement. L’ERP a été déployé sur le site de Strasbourg début octobre 2020. « Nous avons pu déployer l’ERP au moment où le confinement a été levé », se rappelle le responsable de l’entreprise. « Nous avons pu le faire en présentiel lors de cette fenêtre de tir. Je pense qu’il était indispensable d’avoir toutes les parties prenantes du projet autour d’une même table pour réussir ce déploiement… mais ce fut une période de travail très intense ! »

Quatre mois après une bascule qui fut un véritable Big Bang pour toute l’entreprise, les équipes apportent les dernières corrections aux modules déployés. Mais déjà se profile la phase 2 du déploiement.

L’ERP va être déployé sur les autres sites pour atteindre l’objectif d’avoir un système unique pour l’ensemble des entités du groupe. « Il y a quelques semaines, nous avons déployé la solution Eurêka Solutions sur notre unité de production de pâte d’arachides. Cette implantation était plus simple à réaliser, car elle ne nécessitait pas d’interfaçage avec les systèmes de production industrielle. Nous préparons maintenant le déploiement sur les quatre autres moulins du groupe, avec des déploiements qui seront à nouveau intégrés sur toute la chaîne » prévoit Vincent Thiry.

Souvent décrié et considéré comme un projet lourd, complexe et objet de nombreux dérapages, le déploiement d’un ERP dans une entreprise comme les Moulins Advens montre qu’il peut encore et toujours être un projet de modernisation d’outils complexes et obsolètes, pénalisants au quotidien. Et apporter de l’eau au moulin de la transformation digitale.

Pour approfondir sur Applications transversales - PGI (ERP)

Close