buchachon - Fotolia

Avec le rachat de Stackato, HP renforce son offre PaaS

HP a annoncé le rachat de Stackato, la couche PaaS développée par ActiveState, qui motorisait déjà son offre PaaS Helion. Le MagIT revient sur cette acquisition.

Cet article traite de

PaaS

HP a annoncé la semaine dernière le rachat de la solution PaaS d’ActiveState, Stackato. Le produit n’est pas un inconnu pour la firme dirigée par Meg Whitman. Depuis 2012, la solution de PaaS Stackato, dérivée de Cloud Foundry, est au cœur de l’offre HP Cloud Application PaaS du constructeur californien.

Comme l’explique Erik Ableson, animateur du site InfraGeeks et consultant pour Ilki - qui organisait récemment un séminaire sur le PaaS d’ActiveState -, « Stackato est la couche PaaS dans le cloud Helion. HP n’avait pas les compétences pour développer seul la couche Helion. L’implémentation de Cloud Foundry demande des compétences et un travail important et Stackato avait déjà résolu pas mal de choses compliquées comme les déploiements de containers Docker. Pour HP, travailler avec Stackato était un raccourci pour proposer une offre PaaS sur le cloud Helion ».

Un rachat qui conforte l'offre de PaaS CloudFoundry d'HP

Le rachat de Stackato par HP est donc le prolongement de la stratégie d’HP dans le PaaS et un signe que le constructeur prend ce domaine au sérieux. L’ensemble des équipes d’ActiveState en charge du développement, de la vente et du support de Stackato vont en effet migrer chez HP et vont pouvoir s’appuyer sur les ressources du constructeur pour accélérer l’adoption du produit. 

« Stackato est l’une des offres de PaaS CloudFoundry les plus mûres du marché avec celle de Pivotal ».

Erik AbleSon, Consultant chez Ilki et animateur du Blog www.infrageeks.com

Pour l’instant, HP n’a pas indiqué s’il entendait conserver Stackato en tant que produit indépendant ou seulement se concentrer sur l’implémentation pour Helion, mais il est vraisemblable que l’intérêt du constructeur est de maintenir l’ouverture du produit afin de satisfaire les besoins de déploiement très variés de ses différents clients.
Plusieurs sociétés comme Mozilla, Cisco ou Gemalto ont fait publiquement état de leur utilisation de Stackato, mais comme l’explique Erik Ableson, un nombre assez important de grands comptes utilisent aussi la technologie sans l’avouer afin d’accélérer leurs cycles de déploiement d’applications.

Pour le consultant, le rachat de Stackato par HP devrait être un atout pour le constructeur. « Stackato est l’une des offres de PaaS Cloud Foundry les plus mûres du marché avec celle de Pivotal. L’orchestration dans Stackato est notamment l’une des plus avancées ». De quoi placer HP dans la course au PaaS face à d’autres acteurs du monde CloudFoundry comme Pivotal ou IBM BlueMix, mais aussi face à des concurrents comme comme Red Hat OpenShift, Oracle PaaS ou Microsoft Azure PaaS

PRO+

Contenu premium

Accéder à plus de contenu PRO+ ainsi qu'à d'autres offres réservées aux membres.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

En soumettant ces informations à LeMagIT.fr, vous acceptez de recevoir des emails de TechTarget et ses partenaires. Si vous résidez hors des Etats-Unis, vous consentez à ce que vos données personnelles soient transférées et traitées aux Etats-Unis. Politique de confidentialité

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close