buchachon - Fotolia

Landesk étend son offre avec AppSense

Avec ce rachat, l’éditeur complète son offre d’administration du poste client, physique comme virtuel, avec une couche de gestion du profil utilisateur.

Landesk vient d’annoncer le rachat d’AppSense, pour un montant non communiqué. Dans un communiqué, l’éditeur assure étendre ainsi son avancée dans le domaine de l’administration unifiée des postes utilisateurs, avec une offre largement bâtie à coup de rachat : sept en l’espace de 5 ans.

Et l’on pense en particulier à celui de LetMobile, qui lui a permis de doter son offre d’administration des environnements mobiles avec une solution d’encapsulation d’applications, ou encore celui de Naurtech, spécialiste de la productivité dans les environnements nécessitant des terminaux durcis.

Les esprits chagrins y verront toutefois une sérieuse opportunité pour AppSense. Ce dernier a été distingué lors de l’édition 2010 de la conférence Citrix Synergy, une édition où la gestion des environnements utilisateurs avait fait carton plein. Et puis Citrix et VMware ont chacun commencé à intégrer des briques de gestion des profils utilisateurs (UPM) à leurs solutions. En l’espace d’un an et demi, l’UPM n’était rien d’autre qu’une commodité, de l’aveu même d’Harry Labana, vice-président et directeur technique d’AppSense jusqu’à l’été 2012. Il est arrivé chez CloudVolumes au printemps 2014. Son rachat par VMware l’a propulsé au poste de vice-président produits de la division End User Computing de l’éditeur.

Mais AppSense a su faire évoluer son offre pour lui éviter, justement, de n’être cannibalisée par ses partenaires technologiques. L’an passé, l’éditeur a profité de RSA Conference pour présenter Application Manager 8.9, un outil qui permet de gérer les droits des utilisateurs sur n’importe quelle application Windows – et n’importe quelle version de celui-ci – de manière hautement granulaire. De quoi optimiser l’utilisation des licences, mais aussi d’ajuster les droits aux règles de sécurité internes, ou encore bloquer l’exécution de logiciels malveillants.

Il a en outre suivi la voie empruntée par Citrix et VMware consistant à s’assurer que les données des utilisateurs les suivent avec leur profil, d’un poste à l’autre, physique comme virtuel, avec l’intégration d’Environment Manager et de DataNow.

De quoi expliquer pourquoi Steve Daly, Pdg de Landesk, se félicite de ce rachat en estimant qu’il va renforcer sa « position de leader de l’administration unifié du poste utilisateur, ainsi que notre expertise dans la virtualisation, et nos capacités de sécurité opérationnelle ». 

PRO+

Contenu premium

Accéder à plus de contenu PRO+ ainsi qu'à d'autres offres réservées aux membres.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

En soumettant ces informations à LeMagIT.fr, vous acceptez de recevoir des emails de TechTarget et ses partenaires. Si vous résidez hors des Etats-Unis, vous consentez à ce que vos données personnelles soient transférées et traitées aux Etats-Unis. Politique de confidentialité

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close