Definition

Platform as a Service (PaaS)

Cette définition fait partie de notre Guide Essentiel : Developing cloud applications in the new IT era
Contributeurs: Philippe Ducellier

Modèle d'informatique hébergée, les offres de type "plate-forme à la demande" - ou PaaS (pour "Platform as a Service") - proposent, via Internet, des prestations qui permettent de consommer des ressources (middleware, SGBD, EDI, etc.) contre un paiement à l'usage. Il s'agit généralement d'outils nécessaires au développement d'applications.

Le fournisseur PaaS héberge donc le matériel et les couches logiciels basses (OS, etc.) sur sa propre infrastructure. Résultat : le modèle PaaS libère l'utilisateur IT des contraintes liées à l'installation sur site du matériel et des ressources diverses nécessaires au développement et à l'exécution d'une application.

Prenons un exemple : pour déployer un outil métier en interne, l’équipe IT devra classiquement acheter et installer du matériel (des serveurs), des systèmes d’exploitation, des ressources intermédiaires "middleware" (telles que bases de données, etc.), et une licence pour l’application proprement dite. Elle devra ensuite élaborer la sécurité et prendre en charge l’accès des utilisateurs, puis intégrer l’application à des outils de surveillance de performances (APM) ou d’administration système existants. Elle devra, qui plus est, garantir le fonctionnement pérenne de toutes ces ressources au fil du temps.

Dans le cas d'un déploiement sur un PaaS c'est le fournisseur qui prendra en charge l’ensemble de ces couches sous-jacentes à la solution métier.

La majorité des plateformes PaaS sont orientées développement de logiciels. Elles présentent en effet plusieurs avantages pour les développeurs. Elles leur permettent, par exemple, de modifier ou de mettre à jour rapidement des environnements de test et elles facilitent la collaboration à plusieurs sur un même code, centralisé et toujours à jour des dernières modifications.

En général, la stratégie PaaS ne remplace pas l'intégralité des ressources internes d'une entreprise. Celle-ci s'appuiera plutôt sur un PaaS pour certains tests ou pour des services clés, comme l'hébergement d'applications qui doivent rester disponibles en continue ou dont la consommation de ressources matérielles varient fortement avec le temps (site de e-commerce ou back-en mobile par exemple).

Les utilisateurs accèdent à une ressource PaaS via un navigateur et une console Web. Les fournisseurs PaaS facturent cet accès « à l’usage ». Certains PaaS facturent un forfait mensuel pour l’accès à la plate-forme et aux applications qu’elle héberge. D'autres aux ressources effectivement consommées (taille de l'application hébergée, nombre de développeurs enregistrés, etc.). Il est donc important d’examiner la tarification, la disponibilité du service ainsi que l’assistance garantie par le fournisseur PaaS, et ce avant de recourir à ses prestations.

Dans un environnement PaaS, la dépendance au fournisseur peut poser problème. L’utilisateur s’appuie en effet sur l’infrastructure, les runtimes et les middleware du dit fournisseur.

Autres risques associés à l’environnement PaaS, le changement de stratégie toujours possible d'un acteur du marché. Si un fournisseur cesse de prendre en charge un langage de programmation, l’utilisateur IT peut se voir contraint de changer de langage de programmation... ou de prestataire. Deux options radicales, souvent difficiles à gérer.

Parmi les fournisseurs PaaS, on trouve Microsoft avec Microsoft Azure (ex-Windows Azure), Google avec Google Google App Engine, Amazon avec Amazon Web Services (Elastic Beanstalk, DynamoDB) ou Salesforce.com - connu pour son CRM (Customer Relationship Management) en mode SaaS - mais qui propose également des PaaS avec Force.com et Heroku. Citons également Appear IQ, Mendix ou encore Oracle, IBM (BlueMix), SAP et Hitachi (RunMyProcess).

Le modèle PaaS compte parmi les trois principales catégories de services informatiques en mode Cloud. Les deux autres sont les logiciels à la demande (SaaS) et l’infrastructure à la demande (IaaS).

Cette définition a été mise à jour en février 2015

PRO+

Contenu premium

Accéder à plus de contenu PRO+ ainsi qu'à d'autres offres réservées aux membres.

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

En soumettant ces informations à LeMagIT.fr, vous acceptez de recevoir des emails de TechTarget et ses partenaires. Si vous résidez hors des Etats-Unis, vous consentez à ce que vos données personnelles soient transférées et traitées aux Etats-Unis. Politique de confidentialité

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

File Extensions and File Formats

Powered by:
Close