SQL Server 2008 veut marcher sur les plates-bandes d'Oracle et DB2

Avec le lancement tardif de SQL Server 2008, Microsoft espère accélérer sa croissance sur le marché des bases de données et gagner du terrain sur ses grands concurrents, Oracle et IBM. Si le logiciel paraît bien positionné - d'un point de vue technique et tarifaire -, il lui faudra pour marquer des points face à ses deux concurrents en France réussir à débloquer un verrou essentiel : l'hyper-domination d'Oracle. Pour le numéro un du logiciel, la situation serait plus simple si l'Hexagone ressemblait à Albion...

Mieux vaut tard que jamais. Près de cinq mois après le lancement officiel de son système de gestion de bases de données relationnelles SQL Server 2008, Microsoft vient d'annoncer la disponibilité du logiciel. Cette nouvelle mouture est disponible immédiatement en téléchargement sur les sites TechNet et MSDN pour les utilisateurs sous contrat de maintenance et pour les développeurs.

Elle ne sera toutefois dans les bacs que d'ici à quelques mois, le temps que l'éditeur produise les CD, documentations et boîtes destinés aux étalages des revendeurs (à l'heure de la rédaction de cet article, le logiciel n'était toujours pas disponible sur MSDN.com, pas plus qu'il ne l'était sur le site de Microsoft pour les versions gratuites, NDLR). Un étalage des annonces et des opérations de communication caractéristique des lancements de produits chez Microsoft.

Sur plates-formes x64 et Itanium

SQL Server est le numéro 3 mondial des bases de données derrière DB2 et Oracle, mais devant Teradata et Sybase. Sur un marché en forte croissance (+ 11.9 % en 2007, à 19,6 milliards de dollars, selon Gartner), c'est surtout le SGBD qui connait la plus forte croissance. En France, il reste toutefois très loin d'Oracle qui domine largement le marché hexagonal. Reste que son support à la fois sur plates-formes x64 et Itanium (essentiellement sur serveurs d'HP) lui permet de grignoter des parts de marché à ses concurrents à la fois sur le marché de l'entrée de gamme et surtout du haut de gamme, notamment grâce à ses outils intégrés de datamining et de reporting.

Concurrencer MySQL avec la version Web

A titre d'illustration de l'intérêt croissant que les entreprises portent à SQL Server, Microsoft met en avant les quelque 250 000 téléchargements des versions Release Candidate et Community Technology Preview durant le développement de la version 2008.

SQL Server 2008 est désormais disponible en sept éditions : Enterprise, Standard, Workgroup, Web, Developer, Express et Compact 3.5. De toutes ces moutures, seule la version Web est nouvelle. Conçue spécialement pour le marché des hébergeurs et fournisseurs de services Web, cette édition a pour but de mieux concurrencer les bases libres d'un point de vue tarifaire. Les éditions Express (pour petit serveur et poste de travail) et Compact 3.5 (pour PDA et terminaux nomades) sont téléchargeables et utilisables gratuitement.

En savoir plus :

Le site SQL Server 2008 de Microsoft

Pourquoi Microsoft intègre la géolocalisation à SQL Server 2008

SQL Server 2008 : la migration depuis la version 2005 sera sans douleur

Pour approfondir sur Base de données

- ANNONCES GOOGLE

Close