SAP impose à ses utilisateurs un support unique au prix fort

SAP semble avoir trouvé des relais de croissance pour 2009 : l’éditeur allemand de PGI est en passe de relever brutalement ses tarifs de support en convertissant d’un coup l’ensemble de ses utilisateurs à son programme Support Enterprise, jusqu’alors réservé aux nouveaux clients. A la clé, une hausse de 30% des coûts de maintenance d'ici à 2012

kagermann1Depuis le mois de mars les utilisateurs devaient s’y attendre. A cette époque l'éditeur de Progiciels intégrés SAP annonçait l'apparition du contrat de support Enterprise pour ses nouveaux clients, tant sur ses offres, que sur celles de Business Objects. Et LeMagIT, sur la base d’une analyse de Forrester, pronostiquait une stratégie rampante de relèvement des prix, une hypothèse qui se confirme aujourd'hui.

A compter du 1er janvier 2009, l’ensemble des utilisateurs SAP souscrivant au contrat de support Standard, n'auront d'autre choix que de migrer vers le contrat Enterprise. L’échéancier a, semble-t-il, été négocié avec les associations d’utilisateurs SAP en Allemagne (DSAG) et aux Etats-Unis (ASUG) sur la base de "l’expérimentation" à l’œuvre depuis quelques mois avec les nouveaux clients. SAP revendique à ce jour 350 clients ayant adhéré à ce programme de support. Dans les faits, il s’agit en fait d’une « montée en gamme » non sollicitée, le contrat Standard (avec un taux annuel de 17 % du prix de la licence) disparaissant tout comme le Premium. Une méthode qui avait déjà fait ses preuves avec la Software Assurance de Microsoft. 

Une augmentation de 30% des coûts de maintenance d'ici à 2012

Certes, le nouveau contrat Enterprise fournit aux entreprises des services que n'inclut pas le contrat Standard actuel : la disponibilité d'un pool de conseillers (24 heures sur 24, 7 jours sur 7), des garanties en matière de niveau de service, en matière de résolution des problèmes ou la fourniture d'une version évoluée de la solution de gestion des services autour de SAP (Solution Manager). Mais l’on peut imaginer qu’il va falloir des trésors de pédagogie pour faire admettre la nécessité de ces services à valeur ajoutée à des clients qui ont souvent mis plusieurs années à intégrer SAP et qui ne manqueront pas de se sentir prisonnier de la politique tarifaire de l’éditeur en matière de support et maintenance.

Car le prix va bien sûr s’en ressentir. Dans un communiqué, SAP explique ainsi que le taux des contrats de maintenance pour les clients souscrivant à un contrat standard et passant d'office à l'Enterprise augmentera graduellement de 17 à 22% d'ici à 2012, Un client payant aujourd'hui 17% devrait ainsi payer 18,3% de maintenance en 2009. Une augmentation non négligeable pour les clients mais justifiable pour l’éditeur qui pourra toujours expliquer qu’il s’agit là d’une remise à niveau, son principal concurrent Oracle pratiquant déjà un taux de service de maintenance de l’ordre de 22%.

Pour aider à faire passer la pilule, SAP explique que « les utilisateurs actuels pourront commencer à expérimenter les bénéfices de SAP Enterprise Support dès le mois de juillet sans aucun coût additionnel, l’augmentation de tarif prévue n’intervenant qu’au mois de janvier ».  En France, le Club des utilisateurs SAP doit se réunir ce soir pour discuter de l'évolution de la politique tarifaire de l'éditeur. Gageons que ses membres se souviendront avec nostalgie de l'époque où, pas encore co-CEO de SAP, Leo Apotheker leur vantait les mérites tarifaires de l'offre de SAP par rapport à celle d'Oracle...

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close