Une Chine boudeuse et des tablettes attirantes tirent le marché PC vers le bas

Et patatras.

Et patatras. Le marché PC s’apprête de nouveau à vivre des temps difficiles. Largement atteint il y a deux ans, en volume, par la crise et, en valeur, par les miniPC à bas coûts, il est cette fois largement attaqué par l’émergence des tablettes symbolisait par le succès de l’iPad bientôt dans sa version 2.

Du coup, après avoir noté une baisse significative de la croissance sur le segment grand-public au 4ème trimestre 2010, Gartner revoit cette fois son prévisionnel pour 2011 en estimant que les ventes ne devraient progresser que de 10,5%, contre 15,9% initialement escompté.

Au-delà des tablettes, Gartner anticipe également une « faiblesse à court terme attendue sur le marché chinois des ordinateurs portables ».

Seul point positif : la reprise assez forte enregistrée au 4ème trimestre 2010, sur le marché professionnel, devrait se confirmer. Le spectre de la crise durable s’éloignant et le besoin – souvent reporté – de renouvellement de parc se faisant sentir, les entreprises se remettent massivement à investir sur le poste de travail.

A court terme, ce sont donc elles qui devraient soutenir le marché PC avec des taux de croissance à deux chiffres, tant en 2011 qu’en 2012. Reste que, selon Gartner, même sur ce marché, « les tablettes multimédias sont envisagées comme des alternatives au PC » provoquant chez certains acheteurs en matière d’IT un nouveau report de la décision d’investissement dans le renouvellement du parc. Pour preuve, en France, la 1ere conférence dédiée aux tablettes en entreprise se déroulera le 31 mars.

Pour 2012, la hausse des ventes de PC dans le monde devrait tout de même demeurer à deux chiffres – à 13,6% - mais, là encore, Gartner applique une décote puisqu’il estimait précédemment que la croissance serait de 14,8%.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close