Inde : RIM s'apprêterait à donner les clés des e-mails chiffrés

C'est un nouveau rebondissement.

C'est un nouveau rebondissement. RIM soutenait jusqu'ici ne pas avoir les moyens techniques pour des interceptions légales des courriers électroniques chiffrés passant par les serveurs Blackberry d'entreprise, le BES. Mais, selon nos confrères de DNA India, une solution pourrait être trouvée pour satisfaire aux exigences du gouvernement indien.

Une source gouvernementale anonyme a ainsi indiqué à nos confrères qu'un accord de principe "a été donné pour nous donner accès aux données enregistrées sur leurs serveurs. [...] Ils ont assurés qu'ils discuteraient de la question entre eux [les équipes de RIM, NDLR], pour trouver un moyen de répondre à nos demandes. Ils nous donneront à terme un accès temps réel au BES."

Sollicitée par nos confrères, l'entreprise canadienne n'a pas commenté cette déclaration.

En complément :

- Interdiction des services Blackberry : l’Inde recule

- Blackberry obtient un délai supplémentaire pour répondre aux exigences indiennes

- RIM : solution en vue pour les écoutes en Inde 

- L’Inde aura ses serveurs Blackberry

- Vers un nouveau sursis pour RIM en Inde ? 

- Ecoute des Blackberry en Inde : RIM cherche la sortie de secours

- Le gouvernement indien proche d'un accord avec RIM, pour "écouter" les Blackberry

- Le fabricant du Blackberry nie avoir signé un accord secret avec l'Inde

- RIM prêt à laisser les états écouter les communications : peut-on encore faire confiance aux Blackberry ?

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close