Gmail pèse moins de 1% d'un marché de la messagerie d'entreprise en forte croissance

Même s'il fait les gros titres, Google ne semble percer que très lentement sur le marché des entreprises avec ses solutions Google Apps et notamment avec GMail. Selon Gartner, le géant du Web ne contrôlerait ainsi que 1 % du marché de la messagerie. IBM et Microsoft, notamment, sont solidement implantés et voient leurs bases installées continuer à progresser à un rythme soutenu.

Gmail, la messagerie à la sauce Google distribuée auprès des organisations via les Google Apps, représenterait moins de 1% du marché des messageries d’entreprise selon Gartner. Malgré quelques déploiements d’envergure Gmail demeure surtout un outil pour TPE et PME avec, selon le cabinet d’étude, la plupart des entreprises adeptes des Google Apps qui ont environ une cinquantaine d’utilisateurs.

Reste que Gartner admet des difficultés de recensement et estime que le nombre d’utilisateurs de Google Apps Premier Edition s’établit entre un et deux millions… De son côté Google revendiquait récemment 2 millions de clients pour ses Apps. Gartner a recensé une quinzaine de grands comptes ayant basculé avec des déploiements supérieurs à 10 000 postes. Gartner relève notamment les cas de Motorola (20 000 postes) et de la ville de Los Angeles (30 000 postes).Mais on pourrait aussi citer le cas récent d'Ahold (55 000 postes), de Rentokil et en France le déploiement emblématique de Valeo (30 000 postes), réalisé avec l'appui de Cap Gemini.

Google loin derrière les deux poids lourds du secteur, Lotus et Microsoft

Si les chiffres de Gartner sont corrects, ces résultats mettent les Apps de Google à des années-lumière des deux poids lourds du collaboratif que sont Lotus et Microsoft (et, au passage, encore loin derrière Novell Groupwise et sans doute derrière Zimbra de VMware). Selon les chiffres de Radicati (qu'IBM accuse régulièrement d'être biaisé en faveur de Microsoft), les solutions collaboratives de Lotus devraient être utilisées par 192 millions d'utilisateurs d'ici la fin 2010, contre environ 300 millions pour Microsoft. Le premier devrait voir sa base installée progresser à un rythme annuel de 8% d'ici à 2014 tandis que le second progressera de 12% par an. Dans les deux cas, les chiffres de Radicati prennent aussi en compte les utilisateurs des messageries Lotus et Microsoft en mode hébergé.

La bonne résistance de Notes/ Domino et Exchange s'explique largement par la solide implantation d'IBM et Microsoft dans les grandes entreprises. Mais aussi par la qualité des deux offres qui s'enrichissent régulièrement. Lotus a été ainsi un pionner de la messagerie instantannée et du collaboratif en temps réel bien avant Google et Microsoft en créant Sametime en 1999. Et il entend bien ne pas perdre la main comme le montre le développement en cours du projet Vulcan qui fera converger en un écran unique l'ensemble des fonctionnalités des logiciels de messagerie, de travail de groupe, de communications en temps réel et de réseau social de la marque.

Or c'est justement vers les outils collaboratifs en temps réel, de réseau social et de ToIP/visio-conférence que se déplace le marché. Un marché sur lequel Lotus a longtemps été précurseur  (avec Sametime et ses intégrations téléphoniques notamment) et sur lequel Microsoft s'est fait beaucoup plus agressif ces trois dernières années avec des offres comme Sharepoint ou Office Communication Server (récemment rebaptisé Link).

Notons enfin que Lotus et Microsoft n'ont plus de réticence à aller combatre Google dans le nuage. Les deux éditeurs disposent ainsi de leurs propres offres de collaboration hébergée (sur LotusLive pour Lotus et sur Microsoft Online pour Microsoft). En France, Alstom a ainsi récemment choisi l'offre BPOS de l'éditeur pour équiper 60 000 utilisateurs.


A lire aussi sur leMagIT

Google Apps : nouvelle offensive frontale contre Exchange

Bureautique : les Google Apps grignotent du terrain, mais Office 2010 rafle du lourd

Zimbra lorgne vers la messagerie unifiée et se pose en alternative à Exchange et Notes

Saas : IBM lance officiellement LotusLive Engage

Lotusphere 2009 : Lotus relance son offre Saas

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close