Le rapport Technologia accable la direction de France Télécom

"Ambiance de travail tendue, voire violente", "fragilisation de la santé physique et mentale", "mobilité fonctionnelle mal accompagnée" ou encore "fierté d'appartenance à France Télécom perdue".

"Ambiance de travail tendue, voire violente", "fragilisation de la santé physique et mentale", "mobilité fonctionnelle mal accompagnée" ou encore "fierté d'appartenance à France Télécom perdue". Remis ce jour à la direction de France Télécom, la rapport du cabinet d'audit Technologia sur les conditions de travail au sein du groupe accable l'opérateur, selon Associated Press qui s'est procuré une synthèse du document. Les populations chargées de la vente et celles chargées des interventions chez les clients semblent particulièrement fragilisées.

Cette enquête a été menée sur la base de questionnaires remis aux salariés du groupe entre mi-octobre et mi-novembre. Plus de 80 000 employés de l'opérateur historique (sur un total de 102 800) y ont répondu.

Rappelons que, touché par une vague de suicides parmi ses employés (32 depuis début 2008 selon un aveu tardif de la société), le groupe a dû faire machine arrière sur un certain nombre de mesures de restructuration, notamment le principe de mobilité systématique des cadres, et mis en place des mesures d'accompagnement, comme un temps partiel pour les seniors. La polémique qu'a déclenché cette vague de suicides a coûté son poste au numéro deux du groupe, Louis-Pierre Wenès, remplacé par l'ex-directeur de cabinet de Christine Lagarde, Stéphane Richard.

Pour approfondir sur Opérateurs et intégrateurs réseaux

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close