IBM Rational, atelier de développement préféré des utilisateurs

Selon le dernier rapport d'Evans Data, l'environnement de développement de Rational est préféré de justesse à Microsoft Visual Studio par les développeurs mondiaux, bien classé dans la majorité des critères des utilisateurs. Le bon classement de Sun Netbeans, devant Oracle Jdeveloper, remet sur le tapis la question de la survie de l'IDE de Sun.

IBM Rational demeure en 2009 l'atelier de développement préféré des développeurs, devant notamment Visual Studio, Jdeveloper, Netbeans et Eclipse, selon la dernière étude d'Evans Data.
Se reposant sur les réponses de quelque 1200 développeurs dans le monde, cette étude, qui est censée classer les plates-formes de développement en fonction de la satisfaction des utilisateurs, consacre l'atelier d'IBM pour sa qualité sur la plupart des points de contrôles évalués par les développeurs.
Parmi ces critères, les fonctions basiques de ce type de produits (tels que le débogging, l'éditeur ou le compileur) sont celles cataloguées comme étant les plus importantes. Viennent ensuite la documentation, les possibilités d'intégration avec les outils tiers, l'intégration avec les bases de données et le support de frameworks, pour les 5 plus importants.

evansjpg


Selon Evans, si Rational ne sort pas forcément premiers des points les plus capitaux, la plate-forme reste préférée pour ses possibilités de modélisation, de test, de design Web et ses qualités en matière de parallélisme et de support technique, notamment. Notons aussi son bon classement dans les catégories liées à l'ouverture de la plate-forme vers les environnements extérieurs, comme les capacités à intégrer d'autres outils ou la disponibilité d'outils tiers, où Rational se classe assez logiquement 2e derrière Eclipse – dans un mouchoir de poche.

evans2jpg


Visual Studio,  le  2e atelier de développement favori des utilisateurs est préféré pour ses fonctions basiques – la catégorie la plus importante donc selon ces mêmes utilisateurs -, sa documentation, la taille et la qualité de sa communauté, et le support de frameworks – autre catégorie clé pour les utilisateurs -.

Très logiquement, Jdeveloper, l'outil d'Oracle classé 4e, est préféré aux autres plates-formes lorsqu'il s'agit d' outils de développement de base de données ou d'intégration aux bases de données.

Netbeans encore debout mais à l'avenir incertain

Evans Data rappelle dans la foulée que l'étude a été réalisée alors que Sun n'était pas encore tombé dans le giron d'Oracle. La cabinet explique qu'il faudra certainement s'attendre à de lourdes modifications dans le classement 2010, l'avenir de certains produits de Sun étant encore incertain.
A commencer par Netbeans dont les observateurs craignent l'extinction. L'IDE de Sun est pourtant classé 3e dans le rapport Evans. Il reste 2e  - derrière Rational – dans la catégorie Outil de développement Web, 3e pour ses capacités à intégrer d'autres outils, 2e dans les outils d'analyse de la mémoire et 2e pour ses capacités à être prêt à l'emploi, notamment.
Surtout, il est classé devant Jdeveloper. Cela suffira-t-il pour éviter sa mise à mort par Oracle ?

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close