BI : Jaspersoft 5.5 met l'accent sur la visualisation

Le 29 octobre prochain, Jaspersoft publiera la version 5.5 de sa plate-forme de BI. Une étape charnière dans le cycle de vie de la plate-forme de l’éditeur, dont les améliorations portent cette fois-ci sur les outils de visualisation, nous a expliqué Brian Gentile, le CEO du groupe, en visite à Paris.

Jaspersoft a bâti son architecture afin de faciliter l’intégration de sa plate-forme à des applications tierces afin de rapprocher la BI et le reporting du développement d’applications et des processus métiers. On se rappelle également les partenariats signés avec Red Hat et son Paas OpenShift ou encore avec VMware et CloudFoundry - dans le cadre de la stratégie «BI for Paas» du groupe. Aujourd’hui, explique Brian Gentile, «Jaspersoft est embarqué dans quelque 130 000 applications, open source ou commerciales».

«Nous avons créé cette architecture pour répondre aux problématiques de la BI embarqué , en nous adossant à des standards web ouverts pour construire une suite complète de fonctions, du reporting à l'analytique. Cette architecture est cloud-ready et multi-tenant, facilement intégrable à d'autres applications cloud», ajoute-t-il. Cette stratégie de faciliter l’accès à la BI et son intégration dans les applications a été mise en avant en février dernier (lire également l’entretien du CEO sur ce sujet), en annonçant la disponibilité de la plate-forme sur AWS, avec un mode de facturation à l’heure.

 

Des filtres pour les Big Data

Cette version 5.5 se distingue notamment par les travaux réalisés par la société sur la visualisation des données. La plate-forme donne accès à un panel plus riche de graphiques "avec davantage de point de contrôles et de filtres" que l'on peut appliquer tout particulièrement aux sources des très tendance Big Data. Les filtres et contrôles des entrées ont été ainsi conçues pour gérer et analyser les données dans ce principe très décloisonné du Big Data. Au total, ces filtres avancée propose quelque 10 000 combinaisons possibles pour passer à la moulinette les données. «Les filtres peuvent être sélectionnés, croisés et appliqués sur les mêmes données en temps réel. Les graphiques se mettent à jour instantanément. Côté backend, les requêtes sont poussées vers la base de données pour de meilleures performances, précise-t-il, plutôt que d'utiliser le moteur intégré in-memory. L'utilisateur a le choix», précise encore Biran Gentile.

Des templates, ainsi que des tableaux de bord, sont également été pré-définis pour aider les utilisateurs et accélérer la création de leur rapports, assure le CEO. Toujours dans cette même logique, l'assistant a été revu, avec une visibilité renforcée des tutoriels, et un parcours pour le démarrage rapide.

Des bibliothèques de graphiques sont disponibles, avec des modules chronologiques pour affiner la segmentation temporelle des rapports. Ce qui permet de mieux échelonner les données et d'offrir, par exemple, des analyses ultra-compartimentées, en jours, semaines, heures ou encore minutes. Des "patterns" peuvent ainsi être dégagés. Brian Gentile indique que les diagrammes de dispersions (Scatter chart) sont également intégrés.

Côté serveur, le CEO met en avant une architecture renforcée avec la prise en compte des clusters pour la haute-disponibilité et le maintient d'un haut niveau de service aux utilisateurs.

Autre fonction clé, un outil de planification des rapports - une fonction très demandée par les utilisateurs, indique-t-il - pour avoir un contrôle plus fin dans les périodes d'usages de la plate-forme, et ainsi mieux caler la génération de dashboards sur les besoins métiers spécifiques de l'entreprise. Un calendrier, ainsi que le format de distribution des rapports, peuvent ainsi être fixés. Une nouvelle option de transfert via FTP est aujourd'hui disponible. Des notifications sont également envoyées à l'administrateur en cas d'échec, ajoute-t-il, encore.

Lancement de Jaspersoft Studio sur Eclipse

Jaspersoft a également accompagné cette version 5.5 de la sortie de la dernière mouture de son outil de création de rapport Jaspersoft Studio, l'outil de création de rapport (avec iReport), désormais entièrement basé sur Eclipse. L’outil était en bêta depuis deux ans. Jaspersoft avait rejoint la fondation Eclipse à l’été 2011, pour justement y proposer un atelier gratuit, Jaspersoft Studio .

"Eclipse est de loin l'environnement de développement Java le plus populaire aujourd'hui. Nous avons d'abord utilisé Swing, puis Netbeans. Il s'agit de la 3e refonte de notre produit en Java. Et cela faisait sens à chaque fois : Netbeans car nous voulions être proche de Java et de Sun. Eclipse est aujourd'hui l'acteur dominant avec un spectre fonctionnel très riche. Cela est disponible sous forme de plug-in ou en standalone", explique Brian Gentile.

Enfin, dès l’année prochaine, JasperSoft devrait s’attaquer à une nouvelle version majeure, nous apprend Brian Gentile. «Nous travaillons sur une nouvelle version pour l'année prochaine, qui devrait voir le jour au 1er trimestre». Elle devrait apporter "une énorme avancée" notamment sur le terrain de la BI embarquée, et surtout sur la simplification de son déploiement.  Des travaux sont en cours pour renforcer la notion de facturation à l'heure, accélérer les déploiements on premise ou dans le cloud. De même des travaux portent sur Javascript et REST pour faciliter l'intégration en mode embarqué de la plate-forme. Des services intégrés pour les utilisateurs et développeurs (mieux embarquer les rapports par le biais d'URL par exemple) devraient être ajoutés. Une refonte complète de «l’expérience du Dashboard» est également en cours, «avec un nouveau moteur de workflow». « Mais cela demandera deux ou trois versions», conclut-il.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close