yurolaitsalbert - stock.adobe.co

RPA : Automation Anywhere et Salesforce de plus en plus intimes

Le numéro 1 du CRM vient de réinvestir dans le numéro 2 du Robotic Process Automation… qui vient lui de sortir un connecteur pour App Exanche. Bref, Salesforce et Automation Anywhere ne cessent de se rapprocher.

Le spécialiste de l’automatisation de processus par bot logiciel (RPA) Automation Anywhere, a levé de 290 millions de dollars (série B). Le tour de table a été mené par un de ces principaux actionnaires actuels, Salesforce (via Salesforce Ventures). Parmi les autres investisseurs majeurs d’Automation Anywhere, on trouve Goldman Sachs et Softbank Vision Fund.

Automation Anywhere avait levé 550 millions de dollars l’année dernière (série A). Ce nouveau financement valorise l’éditeur de RPA à 6,8 milliards $.

 L’éditeur affirme qu’il utilisera ces ressources « pour accélérer le développement de produits, avec le renforcement des capacités en IA et la collaboration entre bots et employés ». On peut néanmoins penser qu’il fera aussi ce que font pratiquement toutes les startups, à savoir « brûler le cash » pour s’acheter des clients.

Dans son optique de développement commercial international, Automation Anywhere a ouvert son bureau français en janvier.

Le bras armé de Salesforce dans le RPA

La relation entre Salesforce et Automation Anywhere n’est pas que financière. En plus du nouvel apport – on pourrait même penser en conséquence de ce nouvel apport – l’éditeur de RPA a lancé un « Salesforce Connector » sur la place de marché applicative du numéro un mondial du CRM, AppExchange.

En clair, des bots préconfigurés par Automation Anywhere sont désormais disponibles, simplement, et quasi certifiés, pour les clients de Salesforce.

Pour Mihir Shukla, CEO et co-fondateur d’Automation Anywhere, le RPA permet de « combler le gap entre le front et le back-office », ce qui est une problématique clef dans le CRM. Un éditeur de BPM (grand cousin du RPA) et de CRM comme PegaSystems fait d’ailleurs exactement la même analyse. Il avait fait une démonstration, en début d’année à Paris, sur la manière dont un bot logiciel pouvait automatiser les échanges entre un CRM, et des applications métiers de suivi de commandes et de livraison, de facturation, de gestion de stocks, ou avec n’importe quel écran d’un ERP.

Dans le cas d’Automation Anywhere et de Salesforce, les deux acteurs estiment que leur relation intime « permettra, par exemple, à un agent du service client d’obtenir l’aide en direct d’un bot RPA lors d’un appel client, ce qui améliorera à la fois la productivité de l’agent et l’expérience du client ».

Bill Patterson, Executive Vice President et General Manager de Service Cloud chez Salesforce, parle lui de « partenariat étendu » qui permettra « d’automatiser plus facilement les tâches manuelles répétitives ».

Selon les estimations du Gartner, Automation Anywhere est le numéro 2 du marché du RPA en 2019 derrière UIPath et devant BluePrism. En septembre, l’éditeur a passé un autre accord, inédit, avec Microsoft.

Pour approfondir sur Applications métiers

- ANNONCES GOOGLE

Close