Aliaksandr Marko - stock.adobe.c

Gartner Symposium 2020 : les DSI ne connaissent pas la crise

La croissance des budgets informatiques va ralentir. Et les priorités IT évoluent. Mais les DSI demeureraient confiants dans l’avenir. La période est marquée par une accélération de la transformation digitale des entreprises. Une situation qui renforce la fonction, selon le sondage de Gartner.

Les analystes de Gartner ont profité de leur Symposium annuel, organisé de manière virtuelle tout au long de la semaine, pour présenter leur étude habituelle sur les perspectives des CIO. Et force est de constater que la crise sanitaire irait plutôt bien à la DSI : budgets souvent maintenus en dépit de la récession historique, influence grandissante auprès des instances dirigeantes, rôle déterminant des actifs IT pour lutter contre les effets délétères de la pandémie. Bref, la DSI a le vent en poupe, selon Gartner.

Suite de l'article ci-dessous

Dans le détail, nombre de CIO considèrent en effet que la période est porteuse : 80 % affirment avoir pu convaincre la direction générale de la forte valeur de l’IT, 70 % sont engagés dans des chantiers à l’impact majeur et 69 % estiment que les projets informatiques sont aujourd’hui bien mieux considérés par les directions métiers.

Les CIO européens interrogés sont même ceux qui entrevoient le plus positivement le futur proche, avec une croissance moyenne attendue des budgets autour de 2,7 % sur la zone EMEA contre 2 % en moyenne mondiale.

Résultats 1 - Enquête Gartner 2020
Résultats 1 - Enquête Gartner 2020

Le cloud et la cybersécurité pour une architecture résiliente de confiance

Il n’y aura cependant pas que des gagnants côté fournisseurs. L’agenda des priorités a été largement revu.

Côté « systèmes », le grand bénéficiaire est la cybersécurité, qui profitera le plus des nouveaux budgets pour 61 % des DSI interrogés.

Suivent les outils liés à l’exploitation des données, au cloud et aux technologies plus innovantes (RPA, IA et Machine Learning, Digital Workplace) qui bénéficient également largement de la situation.

À l’inverse, les investissements dans les infrastructures pour datacenter sont en berne. Une entreprise sur trois envisagerait une réduction du budget alloué à ce domaine en 2021.

Selon Jan-Martin Lowendahl, Distinguished Research VP chez Gartner, il n’y aurait rien d’étonnant. « Cela fait cinq ans que l’on a ce type de réponses », constate-t-il. « Au final, on a quand même des investissements conséquents. Mais la réalité c’est que le cloud progresse inexorablement. Cela s’accélère d’autant plus, au fur et à mesure, que la digitalisation touche les entreprises de plus petites tailles. Dans leur cas, le cloud constitue une réelle opportunité d’avoir accès à des applications impossibles à assumer sans véritable datacenter. […] Pour ces sociétés le cloud est vraiment une opportunité importante. »

Résultats 2 - Enquête Gartner 2020
Résultats 2 - Enquête Gartner 2020

2021 l’année de l’expérience client (CX)

Du côté des applicatifs métiers, là encore la période a le mérite de clarifier la situation.

Les ERP apparaîtraient comme des investissements non prioritaires avec plus de 30 % des CIO qui prévoient une baisse des dépenses sur ce poste. Ceci étant, dans le même temps, 20 % disent qu’ils vont y investir un peu plus.

Mais pour Jan-Martin Lowendahl il n’y a pas de contradiction. « Les premiers cherchent avant tout à réduire l’impact financier et la dépendance à l’ERP, les seconds sont dans une logique de consolidation de leur socle, avec l’idée d’en tirer profit dans un second temps », déchiffre-t-il.

Côté applications métiers, les outils liés au développement client sont tous plébiscités. En premier lieu ceux qui proposent une optimisation de l’expérience utilisateur (CX), mais également les CRM ou encore les plateformes de déploiement de stratégie e-commerce.

Résultats 3 - Enquête Gartner 2020
Résultats 3 - Enquête Gartner 2020

Pour approfondir sur SaaS

Close