hisae - stock.adobe.com

Gartner Symposium 2020 : après une année de bouleversements, l’avenir est au SI Composable

Pour Gartner, la crise sanitaire aura eu raison des dernières résistances à la transformation digitale. Les DSI doivent en sortir plus forts, mais également avec les idées claires. Les analystes militent pour un SI flexible, autonome, intelligent et modulaire : « un SI Composable ».

Habituellement planté chaque mois de novembre sous le soleil automnal de Barcelone, le grand barnum du Gartner Symposium se décline en 2020 – pandémie de Covid19 oblige – en format virtuel. Et du Covid, il en a été souvent question au moment d’ouvrir les festivités.

Suite de l'article ci-dessous

Le principal cabinet d’analystes du secteur IT est revenu largement sur les bouleversements liés à la pandémie du point de vue du DSI. Pour Gartner, plus rien ne sera jamais comme avant, et les DSI doivent en tirer les leçons afin de proposer une organisation toujours plus « digitale » dont le maître mot sera désormais « composable ».

Un DSI bientôt Directeur des opérations par procuration

Pour avancer sa proposition de changement, Gartner s’appuie d’abord sur une série de constats, chiffrés comme il se doit :

  • 69 % des chefs d’entreprise souhaitent accélérer leur stratégie digitale pour faire face aux perturbations actuelles.
  • Cette accélération est à coût réduit : en moyenne les investissements IT en 2020 auront été réduits de 6 %.
  • D’ici 2024, 30 % des salariés dans le monde travailleront hors les murs de leurs bureaux.
  • D’ici 2024 encore, 25 % des DSI des grands groupes seront tenus responsables des résultats opérationnels de leurs entreprises, devenant de fait « COO par procuration ».
  • D’ici 2025 enfin, 40 % des entreprises de type « brick & mortar » – c’est-à-dire fondées sur une expérience physique et/ou en magasin – augmenteront leurs rentrées financières en ajoutant un modèle virtuel payant à leur modèle économique.

SI Composable : un SI entre « méduse » et « légo »

Pour être dans le bon wagon, Gartner estime qu’il n’y a pas le choix : il faut être toujours plus digital et l’être de manière « composable » ou « modulaire » en français.

Pour ce faire, une entreprise devrait s’appuyer sur une architecture résiliente et accepter que les changements perturbateurs deviennent la norme. L’objectif : être en mesure de faire face, en toute occasion, et le plus rapidement possible, à toute forme d’adversité imprévisible (comme une pandémie) afin d’en diminuer au maximum l’impact sur l’organisation.

La meilleure image pour décrire la dimension « modulaire » invoquée par Gartner semble être celle de la brique de Lego : un objet autonome, léger, qui s’imbrique facilement dans d’autres objets de même nature, et qui permet d’exercer son agilité et sa créativité.

Autre métaphore évoquée par Gartner : celle de la méduse pour sa nature souple, tentaculaire, agile et qui s’adapte à son environnement (l’écosystème).

Gartner définit ainsi 3 blocs distincts et complémentaires :

  • Le « Composable Thinking »
  • La « Composable Business Architecture »
  • Les « Composable Technologies »

À chaque fois, quatre tendances sous-tendent les principes de leur construction :

  • Modularité
  • Orchestration
  • Autonomie
  • Discovery

Du passé, ne faisons pas table rase

Bien sûr, un certain nombre de technologies, de concepts ou de pratiques existent déjà et peuvent aisément s’intégrer à la notion de « composable ».

Gartner cite par exemple les containers dans l’infrastructure, la Data Discovery dans la gestion des données, DevOps et les méthodes agiles, ou encore les API côté middleware, et plus largement l’ensemble des parties prenantes de l’automatisation du SI (sans oublier bien sûr l’hybridation avec les clouds publics).

Selon Gartner, les DSI et les responsables informatiques qui utilisent le concept de Composable pour faire face aux perturbations continues des activités dues à la pandémie COVID-19 – et/ou à d’autres facteurs – rendront leurs organisations plus résistantes, plus durables et apporteront des contributions plus significatives.

Vers une évolution des compétences IT

Pour accompagner ces changements, les analystes proposent un Index, véritable thermomètre de la transformation à l’ère de la modularité dont nous vous proposons ci-dessous, à travers 3 infographies, les grandes lignes.

Infographie Gartner 2020
Infographie Gartner 2020

À la lecture des analyses de Gartner, un doute subsiste cependant : si l’avenir du SI semble clair, si celui des DSI à la tête de l’entreprise Digitale s’annonce radieux, la place faite à un certain nombre de métiers de l’informatique apparaît plus grise.

Infographie Gartner 2020
Infographie Gartner 2020

 L’automatisation, la flexibilité, la modularité s’envisagent en effet souvent dans un contexte où de moins en moins d’effectifs génèrent de plus en plus de valeur.

Infographie Gartner 2020
Infographie Gartner 2020

 Gartner propose une piste de réponse en indiquant que ces changements de pratiques, de modèles ou de technologies devront également s’accompagner du recrutement de certaines compétences nouvelles. Ne reste plus aux informaticiens qu’à devenir, eux aussi, « composables ».

Pour approfondir sur DevOps et Agilité

Close