Cet article fait partie de notre guide: L’offre des baies de stockage SAN/NAS en 2021

Stockage : Les baies de HPE s’appelleront désormais Alletra

L’Alletra 6000 remplace les baies SAN/NAS Nimble et l’Alletra 9000 les baies SAN hautement disponibles Primera. Les nouveaux modèles atteignent respectivement 720 000 et 2,1 millions IOPS.

Les baies de stockage chez HPE s’appelleront désormais toutes Alletra : Alletra 9000 pour les prochaines Primera (qui avaient succédé aux 3PAR) en haut de gamme et Alletra 6000 pour remplacer les Nimble en milieu de gamme. En marge de ce changement de marque, HPE lance une nouvelle console d’administration en cloud pour ses baies, Data Service Cloud Console.

Suite de l'article ci-dessous

« Data Services Cloud Console est une interface en ligne plus simple, plus orientée métiers, sur laquelle il suffit d’indiquer que l’on souhaite tel service de stockage pour telle application. Et le système va configurer tout seul, sur la baie dans le datacenter, une LUN qui sera accessible aux serveurs avec les bonnes caractéristiques. Auparavant, il fallait se connecter en local à la baie de disques, configurer des ports, etc. Désormais, toutes les fonctions de nos baies sont pilotables depuis le web selon des intentions métiers compréhensibles par tous », explique au MagIT Michel Parent, directeur des produits stockage haut de gamme chez HPE France.

« En fait, Data Services Cloud Console est l’équivalent pour le stockage de ce qu’est la console d’administration SaaS Aruba Central pour les équipements réseau de HPE : lorsque la baie Alletra est livrée, elle s’accompagne d’une clé d’enregistrement qu’il suffit de renseigner en ligne. Dès lors, la console en ligne prend le contrôle de la baie et la configure automatiquement », ajoute-t-il.

« L’enjeu est de simplifier grandement la charge des équipes informatiques, mais aussi de permettre à nos partenaires intégrateurs […] de vendre des services plutôt que des caractéristiques techniques. »
Michel ParentDirecteur des produits stockage haut de gamme, HPE France

Pour déléguer des fonctions aux métiers, la console dispose de la même fonction Role-Based Access Control déjà présente sur Aruba Central. Elle permet de définir des utilisateurs avec des droits d’administration subalternes dans tous les services d’une entreprise. On retrouve également le même principe des intégrations de services tiers par API. Pour installer le logiciel de sauvegarde Veeam, par exemple, il suffit d’aller depuis l’interface dans l’onglet dédié à la marketplace, de cliquer sur le nom du logiciel et celui-ci est automatiquement déployé sur les baies de disques, tandis que ses fonctions de paramétrage apparaissent dans Data Services Cloud Console.

« L’enjeu est de simplifier grandement la charge des équipes informatiques, mais aussi de permettre à nos partenaires intégrateurs, qui auront potentiellement la main sur la console, de vendre des services plutôt que des caractéristiques techniques », ajoute Michel Parent.

Alletra 6000, cinq modèles SAN/NAS jusqu’à 720 000 IOPS

Outre leur nouvelle appellation, les baies Alletra sont surtout des versions plus modernes des baies Primera et Nimble.

Dans un premier temps, l’Alletra 6000, qui fait office de SAN comme de NAS, ne sera plus livrée qu’avec des SSD NVMe. La machine repose à présent sur deux contrôleurs redondants disposant chacun d’un ou deux processeurs AMD Epyc Rome offrant 8 à 128 cœurs. Cette génération de processeur accélérerait d’un facteur 3 les performances de la baie, par rapport aux modèles Nimble actuels de cinquième génération.

« Ces contrôleurs fonctionnent en mode actif/stand-by, le second n’étant activé que pour prendre la relève du premier s’il connaît un incident. Cela signifie que sur un modèle à 700 000 IOPS, si vous perdez un contrôleur, votre baie continue à offrir 700 000 IOPS », assure au MagIT Christian Laporte, en charge des produits de stockage milieu de gamme chez HPE.

L’Alletra 6000, au format 4U, embarque jusqu’à 24 SSD NVMe de de 1,92 à 15,36 To chacun (soit 368 To de capacité brute). Ces SSD sont connectés sur six bus PCIe 4.0. Leurs accès sont accélérés par 64 à 896 Go de RAM sur chaque contrôleur. En option, l’Alletra 6000 accepte deux tiroirs externes de 24 SSD chacun, pour porter leur nombre à 72 et la capacité maximale de la solution à 1,5 Po brut.

Les modèles, sans tiroir externe, se répartissent ainsi :

- 366 To utiles et 100 000 IOPS pour l’Alletra 6010, avec 1x 8 cœurs par contrôleur et 6 SSD

- 806 To utiles et 160 000 IOPS pour la 6030, avec 2x 8 cœurs par contrôleur et 12 SSD

- 2,4 Po utiles et 300 000 IOPS pour la 6050, avec 2x 16 cœurs par contrôleur et 24 SDD

- 4,8 Po utiles et 520 000 IOPS pour la 6070, avec 2x 32 cœurs par contrôleur et 48 SSD

- 6,73 Po utiles et 720 000 IOPS pour la 6090, avec 2x 64 cœurs par contrôleur et 72 SSD

Pour se connecter aux serveurs, la baie propose, au choix, jusqu’à 24 ports 10 Gbit/s Ethernet, 12 ports 25 Gbit/s Ethernet, 4 ports 100 Gbit/s Ethernet ou 16 ports 32 Gbit/s Fiber Channel.

Selon Christian Laporte, 70 % des baies Nimble ont jusque-là été vendues avec une connectique Ethernet qui permet de les utiliser indifféremment comme des NAS ou des SAN. Les 30 % restants sont des baies Fiber Channel qui ne font office que de SAN.

Alletra 9000, 2,1 millions d’IOPS pour succéder aux Primera

De son côté, l’Alletra 9000 reprend la formule des baies Primera, à savoir des fonctions de stockage SAN accélérées par quatre ASIC Gen6 sur chaque nœud, contre un ASIC Gen5 par nœud sur les anciennes baies 3PAR. Positionnée sur le haut de gamme, l’Alletra 9000 se veut une baie hautement disponible : « il faut moins d’une milliseconde pour basculer d’un contrôleur à l’autre. Nous supportons également la haute disponibilité entre deux sites distants, avec une bascule qui se fait alors en à peine sept secondes », assure Michel parent.

Il n’existe pour l’heure que deux modèles d’Alletra 9000. Ils sont tous deux au format 4U, intègrent quatre contrôleurs et 48 SSD NVMe. Le boîtier est environ deux fois plus profond que celui des Alletra 6000. L’Alletra 9060 a sur chaque contrôleur deux processeurs Intel Xeon Cascade Lake de 10 cœurs chacun et 256 Go de RAM. L’Alletra 9080 a deux processeurs Xeon de 20 cœurs et 768 Go de RAM par contrôleur.

Selon HPE, le modèle 9080 atteindrait 2,1 millions d’IOPS, 55 Go/s, et moins de 250 microsecondes de latence.

De base, les Alletra 9000 proposent sur chaque contrôleur deux ports 100 Gbit/s Ethernet (soit huit en tout). Contrairement à l’Alletra 6000, ces ports sont utilisables en NVMe-over-RoCE. En option, l’Alletra 9000 accepte des cartes Fiber Channel avec 4 ports en 32 Gbit/s. Il est possible de mettre trois cartes FC par contrôleur, ce qui permet de grimper jusqu’à 48 ports FC par machine. 

Pour approfondir sur SAN et NAS

Close