DXfoto.com - Fotolia

VMware Europe 2015 : VMware s’adapte au Cloud et à la conteneurisation

Lors de l’évènement européen de VMware, l’éditeur a réitéré sa vision d’un futur de l’IT qui passe par des infrastructures de plus en plus hybrides et la montée en puissance d’une technologie qui vise à remplacer la virtualisation – cœur de métier de VMware : les conteneurs.

Au WMware Europe 2015, le but de VMware est de convaincre qu’il peut s’adapter à tout type de challenge. Et qu’il peut relever les défis du Cloud hybride et de la conteneurisation.

Il faut dire que la montée en puissance de ces deux tendances a modifié la donne. Alors que VMware était dans une position d’innovateur avec  la virtualisation, l’éditeur se retrouve aujourd’hui plus dans la position du suiveur qui essaye de ne pas être (trop) distancé avec l’annonce de toute une gamme de produit destinés à appréhender ces environnements.

Lors de son intervention, Carl Eschenbach, Directeur de l’exploitation de VMware, a identifié trois évolutions : l’apparition de différentes formes de Cloud (public, privé, hybride), la prolifération des différents formats de hardware et la différence de conception entre une application traditionnelle et une application cloud.

Résultat, ces évolutions peuvent rendre périlleuse le transfert d’une application d’un environnement à un autre. C’est cette problématique que VMware entend aujourd’hui résoudre (résumé dans un slogan « Un Cloud, une app, n’importe quel appareil »).

Pour y arriver, Carl Eschenbach a rappelé l’annonce faite à San Francisco du Unified Hybrid Cloud pour unifier les environnements Cloud public et privés.

Un autre défi pour VMware est évidemment l’arrivée des conteneurs, comme Docker, qui poussent doucement mais surement la virtualisation vers une voie de garage. C’est donc logiquement que VMware a décidé de réagir (et qu’il veut le faire savoir). Sur la scène de Barcelone, le CTO de l’éditeur, Ray O'Farrell est donc revenu sur les projets Photon (et Lightwave) pour illustrer l’implication nouvelle de VMware dans les conteneurs. Une implication également liée à l’avenir du Cloud, sous toutes ses formes.

« Lorsque nos clients vont vers le Cloud, nous y allons avec eux pour que leurs trajets soient sûrs et sans encombre », résume Carl Eschenbach qui réaffirme la position dominante de VMware sur le marché – quelque soit la technologie sous-jacente : « Personne de peut faire du Cloud hybride comme nous ».

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close