Microsoft

Cisco va lui aussi proposer des appliances Microsoft Azure Stack

Après Dell EMC, HPE et Lenovo, Cisco a annoncé une alliance avec l'éditeur de Redmond pour commercialiser des appliances prêtes à l'emploi basées sur la pile logicielle cloud hyperconvergée Azure Stack de Microsoft.

Cisco va rejoindre Dell EMC, HPE et Lenovo au rang des fournisseurs d’appliances Azure Stack. Cette semaine, le constructeur a annoncé l’Integrated System for Azure Stack une solution intégrée couplant son offre d’infrastructure UCS avec la pile logicielle hyperconvergée de Microsoft. Cette solution devrait être disponible dans le courant du troisième trimestre 2017, peu de temps après la disponibilité annoncée d’Azure Stack.

Microsoft Azure Stack a pour vocation de proposer aux entreprises une réplique des principaux services cloud Azure en mode « on-premise ». La solution se présente sous la forme d’une pile d’infrastructure hyperconvergée sous Windows Server 2016/Hyper-V. Elle est d’une part conçue comme une réplique à des solutions hyperconvergées comme celles de Nutanix ou VMware et d’autre part comme un point d’entrée vers le cloud Azure de Microsoft. L’un des points forts mis en avant par l’éditeur est en effet la possibilité de déployer des applications en mode cloud hybride couplant des composants déployés « on-premises » sur Azure Stack et des composants déployés sur le cloud public Azure.

Azure Stack reprend les mécanismes de stockage d’Azure (basés sur du stockage DAS en SMB 3.0), ainsi que ses mécanismes de virtualisation de serveur et de conteneurisation. La pile de Microsoft reprend aussi certains des fondamentaux d’Azure en matière de réseau et de SDN.

Plus important encore, la pile logicielle de l’éditeur de Redmond met en œuvre certains des services applicatifs clés d’Azure, dont la plate-forme de microservices Azure Service Fabric, Azure App Service et Azure Service Bus. Enfin, Azure Stack met en œuvre l’Azure Resource Manager et son mécanisme de « templates ». L’idée est qu’un template « on premise » puissent être déployé aussi bien sur Azure Stack que sur le cloud Microsoft Azure sans changement. Il est à noter que sur Cisco UCS, cette gestion des « templates » sera couplée aux mécanismes de templates de Cisco.

À l’origine, Microsoft avait prévu de commercialiser Azure Stack sous la forme d’une pile logicielle prête à l’emploi déployable sur tout type de serveur correspondant à ses prescriptions d’architectures. Mais afin de simplifier le déploiement de la solution, l’éditeur a finalement choisi de retenir une approche de type appliance similaire à celle adoptée par Nutanix ou Simplivity pour leurs solutions hyperconvergées.

Il est à noter qu’en ajoutant l’offre hyperconvergée de Microsoft à sa propre offre HyperFlex, Cisco affaiblit sa position vis à vis de Nutanix. En effet, le constructeur a exclu Nutanix de son programme partenaire lorsque ce dernier a annoncé le support des serveurs UCS du constructeur. À l’époque, Cisco avait prétexté que l’offre de Nutanix entrait en concurrence avec sa propre offre hyperconvergée.

L’alliance avec Cisco est en revanche importante pour Microsoft puisqu’elle lui assure que les 4 premiers constructeurs mondiaux, HPE, Dell EMC, Lenovo et Cisco, offriront sa solution de cloud hybride hyperconvergée à leurs clients. Et elle permet à Microsoft de se démarquer d’Amazon AWS auprès des entreprises. AWS a en effet fait le choix de se concentrer sur le cloud public et n’a pour l’instant pas de réponse à proposer à l’offre de cloud hybride de son rival.

 

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close