Microsoft veut rapatrier les développeurs webOS

Microsoft, s'engouffrant dans la brèche laissée béante par HP autour de webOS, a décidé de séduire la communauté de développeurs de l'OS mobile initié par Palm.

Microsoft, s'engouffrant dans la brèche laissée béante par HP autour de webOS, a décidé de séduire la communauté de développeurs de l'OS mobile initié par Palm. Brandon Watson, responsable des développeurs Windows Phone, a encouragé les développeurs webOS à rejoindre la communauté Windows Phone en leur promettant des smartphones et des outils de développement gratuits. "Nous vous donnerons tout ce dont vous avez besoin pour réussir vos développements sur Windows Phone", a-t-il affirmé dans un billet publié sur Twitter.

Pour Microsoft, il s'agit ici de courtiser une communauté en proie au doute, alors que HP a annoncé brutalement l'arrêt des terminaux webOS ainsi que la possible revente de ses activités PC. Le groupe de Leo Apotheker a certes tenté de rassurer ses développeurs, mais sans véritable stratégie . Laissant alors le champ libre à un Microsoft qui doit aujourd'hui faire grimper les parts de marché de son OS mobile. Au 2e trimestre 2011, Windows Phone occupait la 6e place du marché mondial des OS mobiles (avec 1,6 % de parts de marché), selon le Gartner. Dans un autre tweet, Brandon Watson prétendait avoir déjà reçu 1300 emails de développeurs webOS intéressés.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close