ERP : S/4HANA atteint les 9500 clients dans le monde

C/4HANA a également séduit quelques grands noms sur le trimestre. L'éditeur allemand a dépassé les 20 % de CA dans le cloud - dont beaucoup de clients qui n'avaient pas SAP. Plus de clients SAP sur site devraient migrer dans les mois qui viennent selon son DAF.

SAP vient d'annoncer un chiffre d'affaires de près de 6,02 milliards d'euros pour son troisième trimestre 2018 - dont 1,304 milliard d'euros pour les abonnements et le support cloud (soit 22 % du total).

Le total des revenus a augmenté de +8 %, comparé aux troisièmes trimestres de 2017, et ceux des services cloud de +39 %.

Bill McDermott, directeur général de SAP, a déclaré dans un communiqué que les « moteurs de croissance tournent à plein régime, en particulier SAP C/4 HANA et SAP S/4 HANA ».

C/4 Hana est la suite de produits de gestion de la relation client que l'éditeur a regroupée sous une marque ombrelle unifiée - lors de sa conférence Sapphire de cette année. S/4 Hana est la nouvelle génération de l'ERP de SAP qui tourne exclusivement sur sa base In-Memory HANA.

Luka Mucic, directeur financier de SAP, se félicite de cette évolution vers le SaaS et le cloud. « Comme promis, l'activité de SAP augmente sa résilience avec une part de plus en plus importante de revenus plus prévisibles ».

S/4HANA est au coeur de la stratégie de SAP depuis son lancement en février 2013. L'ERP de nouvelle génération compterait aujourd'hui 9500 clients dans le monde.

SAP souligne par ailleurs que la croissance des nouveaux contrats cloud est de +36 % sur le trimestre.

Environ 50 % de ces nouveaux clients n'étaient pas clients de SAP. Luka Mucic précise, lors d'une conférence téléphonique avec les analystes financiers, que le quatrième trimestre verrait probablement plus de clients cloud venir de la base installée de SAP sur site. Pour lui, les 30 000 clients de l'ancienne version de l'ERP ECC6 de SAP devraient avoir migré, dans leur très grande majorité, à S/4 HANA d'ici 2020.

Parmi les nouveaux clients de S/4 au cours du trimestre, SAP cite Wipro, Bombardier et McKesson. Osram Continental est lui entré en production.

Le nouveau complément de front-office de S/4, C/4 HANA, aurait, au cours du trimestre, « réalisé une croissance à trois chiffres de ses nouveaux contrats et de ses revenus cloud, d'une année sur l'autre ».

Le segment Customer Experience progresse de 54 % à 232 M€. Il comprend les logiciels issus de l'acquisition de Hybris en 2013, et de celles Callidus et de Gigya en 2018.

Giorgio Armani, Colgate-Palmolive, HP et Döhler ont opté pour la suite C/4 HANA au cours du trimestre.

George Lawrie, analyste chez Forrester, considère que C/4 HANA fait un bon début. « La suite est au cœur de la stratégie de SAP qui veut intégrer les applications de back-office et front-office [...] les revenus tirés du segment Expérience Client ont augmenté de façon significative. Et des grands noms comme Giorgio Armani ou Colgate-Palmolive qui choisissent C/4 est un signal très encourageant envoyés aux autres clients SAP ».

Enfin, SAP Leonardo - le nom de la « boîte à outils numérique » de l'éditeur dans l'Intelligence Artificielle, l'Internet des Objets, l'analytique et la blockchain - a été adoptée par Deloitte et Chint Group au cours du trimestre.

Pour approfondir sur Applications transversales - PGI (ERP)

- ANNONCES GOOGLE

Close