s4svisuals - Fotolia

Slack-Zoom : le partenariat pourrait inclure une tarification commune

Plusieurs analystes pensent que Slack et Zoom vont regrouper commercialement leurs produits pour pouvoir offrir des rabais aux clients des suites tout-en-une comme Office 365.

Les analystes s'attendent à ce que Slack et Zoom fassent un tarif commun pour leurs deux offres SaaS. Le but serait de mieux contrer les suites de collaboration tout-en-une comme celles de Microsoft ou de Cisco.

L'éditeur de messagerie d'équipe Slack et celui de réunions en ligne Zoom ont signé un accord un peu plus tôt cette année pour aligner leurs feuilles de route produits et leurs stratégies marketing. Jusqu'à présent, les deux entreprises se sont efforcées de faciliter l'utilisation de leurs produits en parallèle.

La suite logique serait d'offrir des offres tarifaires groupées pour cibler les entreprises qui payent déjà pour Office 365, la suite de Microsoft et qui inclut l'application concurrente Microsoft Teams. C'est ce qu'estiment en tout cas plusieurs analystes. Un prix unique pourrait également les aider à contrer d'autres concurrents comme Cisco et Google, qui vendent eux-aussi des applications de messagerie et de réunion.

« Aucun des deux [NDR : Slack et Zoom] ne peut avoir une empreinte aussi forte chez le client que ce que peut avoir un Microsoft ou un Cisco », avance Jon Arnold, analyste principal chez J Arnold & Associates. « Donc je pense que pour entrer sur ce marché des entreprises, là où il y a les vrais budgets, il faut qu'ils aient une offre plus séduisante ».

Jusqu'à présent, les entreprises étaient prêtes à payer pour Slack et pour Zoom parce que leurs produits offraient plus de fonctionnalités et étaient plus faciles à utiliser que de nombreuses autres applications du marché.

C'est bien, mais « ce n'est pas un avantage durable », avertit Irwin Lazar, analyste chez Nemertes Research. « Les autres s'améliorent. A un moment donné, ils vont devoir trouver un moyen de combiner leurs offres commerciales en regroupant leurs prix pour offrir des rabais ».

Une porte-parole de Zoom a reconnu qu'un tarif groupé avec Slack était du domaine du possible. « En ce qui concerne le prix ou les packages, ce n'est pas quelque chose dont nous voulons discuter pour le moment, mais nous considérons Slack comme un partenaire stratégique, donc il pourrait y avoir quelque chose comme cela à l'avenir », laisse entendre Laura Padilla, qui dirige le programme de développement commercial et des canaux de distribution de Zoom.

De son côté, Slack a refusé tout commentaire.

Des fonctionnalités de Slack bientôt dans Zoom

En attendant, les entreprises clientes peuvent s'attendre à des intégrations plus fortes entre les deux applications, comme le fait d'accéder à Slack depuis l'interface de Zoom.

Jusqu'à présent, les intégrations entre les deux se sont concentrées sur la possibilité de participer aux réunions Zoom à partir de Slack. Mais les deux éditeurs ont une feuille de route pluri-annuelle qui comprend des intégrations dans l'autre sens. « Nous allons intégrer beaucoup plus de fonctionnalités de Slack dans Zoom », confirme Laura Padilla.

Le partenariat Slack-Zoom a donné ses premiers fruits à la fin du mois dernier avec une mise à jour de Zoom pour Slack. Dans Slack, les utilisateurs peuvent désormais voir les participants à une réunion en cours sous Zoom.

Ils peuvent également configurer des notifications qui leur permettent de participer à des réunions Zoom en cliquant sur un simple bouton plutôt qu'en tapant une commande.

À l'avenir, les utilisateurs pourront faire des appels téléphoniques dans Slack en utilisant Zoom Phone, un nouveau service d'appels dans le cloud.

Concurrence accrue

Un concurrent comme Microsoft propose une suite d'applications cloud de productivité et de collaboration capable de répondre à pratiquement tous les besoins d'un client. A l'inverse, Slack et Zoom se spécialisent dans un seul type d'application pour tenter d'être les meilleurs dans leur niche. 

Slack et Zoom sont tous deux rentrés en bourse cette année et doivent maintenant communiquer leurs résultats financiers chaque trimestre. Pour atteindre une rentabilité à long terme, les deux sont dans l'obligation de vendre à de plus grandes entreprises... dont une grande partie utilise déjà Office 365.

A date, plus de 15 000 équipes ont déployé l'intégration de Slack avec Zoom. Ce chiffre est en hausse par rapport aux 10 000 équipes comptabilisées en avril et aux 5 000 équipes il y a un an. Ce qui montre que les entreprises utilisent de plus en plus ces deux applications en tandem.

« Slack n'a pas d'outils de réunions et Zoom n'a pas d'outil de collaboration », analyse Mike Fasciani du Gartner qui en conclut qu'« il va falloir que les deux fassent vraiment équipe pour pouvoir exister face à Microsoft ».

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close