olly - Fotolia

Microsoft Teams ajoute les arrière-plans virtuels à son application bureau

La fonctionnalité, encore limitée, cache le lieu où se trouve un participant. De gadget, elle est devenue professionnelle avec la démocratisation des réunions organisées à la maison. La personnalisation des fonds est promise pour mai.

Les arrière-plans virtuels sont une fonctionnalité intéressante qui, lorsque l'on participe à une réunion depuis chez soi, empêche les participant de voir l'endroit où l'on se trouve. Il est par exemple possible d'être dans une salle à manger et d'afficher un open-space en fonds d'image pour les autres participants.

Suite de l'article ci-dessous

D'un gadget amusant, la fonctionnalité est devenue un outil pour donner une image plus professionnelle lors des réunions. Microsoft ne s'y est pas trompé et vient de l'ajouter à Teams ce mois-ci.

Microsoft marque Zoom de près

Pour l'éditeur, c'est aussi un moyen de continuer à cibler Zoom en s'inspirant des éléments qui font son succès. Zoom prend en effet en charge les arrière-plans virtuels sur PC et mobiles depuis plusieurs années (2016).

Côté positif, cette fonctionnalité dans Teams ne nécessite pas une grande puissance de calcul. Côté moins positif, Microsoft ne propose pas encore de fonds virtuels sur les portables. Quant aux nombres d'images disponibles pour ces arrière-plans, elles sont encore très limitées (moins d'une dizaine).

En mai, Microsoft devrait néanmoins y remédier en permettant de télécharger ses propres fonds.

Zoom est donc le pionnier des arrière-plans virtuels dans la visio-conférence. La première version, lancée en 2016, nécessitait un vrai fond vert pour fonctionner (comme dans un studio de cinéma). Pour démocratiser l'outil, l'éditeur a ensuite amélioré sa technologie pour ne plus avoir besoin de cet accessoire. Ce qui est désormais le cas depuis début de 2019. Mais qui nécessite une puissance de calcul beaucoup plus importante.

Depuis janvier 2020, en plus des images statiques, Zoom permet aussi d'uploader et d'afficher des vidéos en arrière-plans (depuis l'application de bureau), comme un film promotionnel de l'entreprise.

Une fonctionnalité de plus en plus professionnelle

Cisco prend lui aussi en charge les arrière-plans virtuels mais uniquement dans son application iOS (Apple) et sur le Webex Desk Pro, son écran tactile haut de gamme. A la traine, l'éditeur historique de la visio-conférence prévoit de les étendre à son application bureau (Windows, Mac), mais n'a pas encore donné de date exacte de disponibilité.

Avec la pandémie de coronavirus, Microsoft, Zoom et Cisco ont tous constaté des pics massifs de trafic. Les arrière-plans virtuels sont, de facto, devenus plus importants au regard du nombre de réunions professionnelles organisées depuis le domicile des collaborateurs.

Cette fonction empêche par exemple de voir le lit non fait du DG, la cuisine en désordre de la DAF, ou les sous-vêtements dans un placard - laissé ouvert par inadvertance - du responsable commercial. Autre usage, un fond flou obfusquera toute information d'une pièce - comme celles qui n'auraient pas été effacées sur un tableau blanc - pour les réunions avec l'extérieur (avec des freelances, des donneurs d'ordres ou des fournisseurs). Même si ces échanges en particulier posent encore quelques problèmes dans Teams.

Pour approfondir sur Outils collaboratifs

Close