Franz Metelec - Fotolia

ERP : powercloud allume son SaaS en France

Représentant type du concept de DOP de Forrester, la plateforme SaaS et open source pour le secteur de l’énergie de l’éditeur allemand powercloud continue son expansion européenne avec la France. Un marché stratégique pour son PDG.

L’éditeur allemand d’ERP powercloud débarque en France. Sa solution intégrée, SaaS et open source, gère la facturation de l’électricité, du gaz, des installations thermiques, de l’eau et des eaux usées, ainsi que de produits et de services spécialisés.

En plus de la facturation et du CRM, powercloud propose des outils de gestion et de création de produits énergétiques, d’encaissement, d’audit, de gestion et d’analyse des données. Elle se destine aux besoins spécifiques des fournisseurs, des entreprises d’infrastructure énergétique, des opérateurs de réseaux et de points de comptage, et aux services publics (services municipaux, etc.).

Une place de marché facilite par ailleurs l’intégration avec des solutions tierces comme Salesforce ou collectAI.

Le DOP par excellence

Ce type d’ERP dédié à une industrie fait partie de la nouvelle vague d’applications métiers que le cabinet d’analystes Forrester qualifie de « DOP » pour « Plateforme d’opérations numériques » (« Digital Operation Platform »). Un terme qui souligne l’orientation très opérationnelle de ces acteurs. Powercloud par exemple va jusqu’à la gestion des compteurs.

Dans un échange avec LeMagIT, Liz Herbet, analyste chez Forrester, citait justement powercloud comme un digne représentant des DOP, et capable de battre SAP dans son propre pays sur certains appels d’offres spécialisés.

« La France est un marché stratégique. Nous avons déjà les bons partenaires pour réussir sur ce nouveau marché. »
Marco BeichtCEO de powercloud

En Allemagne, powercloud revendique en effet déjà 200 entreprises clientes, dont E.ON (41 milliards de chiffre d’affaires). Et dans le monde, 8 millions de clients finaux pour un CA associé de 6 milliards d’euros (17 autres millions d’utilisateurs sont en cours de migration). Sa solution permettrait « de réduire en moyenne de 30 % leurs coûts de services et de 80 % le TCO par rapport aux solutions legacy du secteur », avance le communiqué.

 L’éditeur évoque au passage « le plus grand remplacement de SAP IS-U en Europe, avec environ quatre millions de clients facturés et gérés à l’aide de sa solution cloud ».

« En quelques années, nous sommes devenus un leader en Allemagne et en Europe […]. La France est un marché stratégique et notre objectif est maintenant d’apporter cette simplicité et cette efficacité aux acteurs français de l’énergie. Nous avons déjà les bons partenaires pour réussir sur ce nouveau marché », promet Marco Beicht, CEO de l’éditeur.

Pour approfondir sur Applications transversales - PGI (ERP)

Close