DashDB : IBM lance son Datawarehouse à la demande

DashDB veut simplifier les entrepôts de données et l’analyse Big Data. Le service Cloud se positionne en concurrence direct d’AWS Redshift, Google BigQuery et Microsoft Azure SQL Data Warehouse.

IBM vient de lancer son datawarehouse en mode Cloud : DashDB. Disponible sur le portail Bluemix, le service s’appuie sur IBM BLU pour le In-Memory (base en colonne, compression, etc.) et sur Netezza In-Database Analytics pour la partie analytique et algorithmique.

En prenant en charge toute la partie infrastructure, le but de Big Blue est de simplifier la création d’un entrepôt de données dans un cadre Big Data et d’accélérer la mise en production d’analyses pour le client par rapport à un déploiement classique sur site.

Le service tire également partie de DataWorks, un outil d’intégration de données qui permet d’alimenter DashDB depuis des sources diverses (SQL ou NoSQL, sur site ou dans le Cloud).

DashDB s’articule naturellement avec Cloudant dans le catalogue d’outils analytiques et de gestion de données d’IBM. Le datawarehouse Cloud enrichie en effet (et prolonge) la base NoSQL rachetée il y a un an. L’offre se connecte évidemment à SPSS et Cognos, mais aussi à des applications BI tiers comme Tableau.

Une offre de DBaaS sur un secteur en plein essor

Le domaine des bases de données hébergées (DBaaS) est en pleine croissance et arrive à maturité. Cette sortie en est une nouvelle confirmation.

L’année dernière, Oracle avait sorti en grande pompe son tout nouveau PaaS, dont la pierre angulaire n’est autre qu’une version Cloud managée d’Oracle 12c. De son côté, Microsoft propose depuis plusieurs années son SGBD dans Azure (SQL Azure).

Le DBaaS est également une priorité pour Amazon. Le leader du IaaS étoffe régulièrement sa gamme RDS (Relationnal Database Services), comme cette semaine avec Aurora, sa version maison et Cloud de MySQL pour les gros utilisateurs de bases relationnelles.

Autre témoignage cette semaine de la dimension de plus en plus stratégique des DBaaS pour les éditeurs, IBM lui-même a de nouveau ouvert sa bourse – quasiment un an jour pour jour après le rachat de Cloudant – pour s’offrir un autre fournisseur de bases hébergées, Compose.

Sur le marché spécifique des Datawarehouse à la demande, IBM aura fort à faire avec la concurrence déjà bien installée des trois autres gros du Cloud. DashDB se positionne en effet face à AWS Redshift, Google BigQuery et dans une moindre mesure Microsoft Azure SQL Data Warehouse, qui est à ce jour encore en pré-version.

Pour approfondir sur Datawarehouse

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close