Pure Storage poursuit son développement à un rythme soutenu

Pionnier du stockage 100% Flash, Pure Storage poursuit sa croissance à un rythme soutenu sur un marché du stockage déprimé. La firme a vu ses ventes plus que doubler en un an.

Pure Storage, qui tiendra sa conférence utilisateur annuelle la semaine prochaine à San Francisco, poursuit son développement à un rythme soutenu. Le constructeur de baies 100% flash est l’un des rares acteurs du secteur du stockage qui ne connaît pas la crise.

Des ventes plus que doublées en un an

Lors du dernier trimestre, la société a vu ses revenus bondir de 128% pour atteindre 150 M$ de chiffre d’affaires, une performance qui a largement dépassé les attentes des analystes. Sur l’ensemble de son année fiscale, Pure Storage a réalisé un chiffre d’affaires de 440,3 M$ en hausse de 152% par rapport à 2014, une progression largement dopée par le succès de ses baies FlashArray//m. La firme a séduit près de 300 nouveaux clients au cours du seul dernier trimestre et compte désormais plus de 1650 clients dans le monde.

Cette croissance à un rythme accéléré a toutefois un prix, puisque la firme continue à afficher des pertes, mais ces dernières ont commencé à reculer au dernier trimestre. La firme a ainsi affiché une perte nette de 44,3 M$ au dernier trimestre, contre 47,6 M$ l’an. LA bonne nouvelle en revanche est que le flux de trésorerie dégagé par l’activité est désormais positif. Sur le dernier trimestre fiscal, la firme a réalisé un free cash-flow de 32 M$ contre un free cash-flow négatif de 45 M$ l’an passé.

« Nous progressions vers la rentabilité » a expliqué Scott Dietzen, le CEO de Pure Storage, lors d’une conférence téléphonique après l’annonce des résultats. « Nous avions expliqué que notre objectif était d’atteindre un cash-flow positif sur une base régulière en 2018. Nous avons avancé cet objectif à la seconde moitié de 2017 ». La société estime que ses pertes opérationnelles devraient être stables cette année, puis reculer progressivement à partir de l’an prochain.

La concurrence s'intensifie sur le marché du stockage 100% flash

Pour atteindre la rentabilité, Pure Storage va toutefois poursuivre son développement. La firme prévoit des ventes de l’ordre de 135 à 139 M$ pour le trimestre en cours contre 74 M$ l’an passé. La firme est idéalement placée pour bénéficier de l’explosion des ventes de baies Flash, mais elle doit aussi faire face à une concurrence de plus en plus agressive.

Des sociétés comme Tintri, Tegile ou Nimble Storage ont complété leur portefeuille de baies hybrides en dévoilant leurs propres baies 100% Flash. Et les géants du secteur se sont aussi réveillés. EMC mène la danse avec ses baies XtremIO et a également lancé récemment des versions 100% Flash de ses baies VMAX, ainsi qu'une nouvelle famille de baies à très hautes performances, les DSSD D5. HP dispose d’une offre crédible avec ses baies 100% Flash 3Par StoreServ, tandis qu' IBM connaît plus qu’un succès d’estime avec les baies Flash héritées de Texas Memory Systems. Big Blue a aussi noué un accord avec SanDisk pour revendre ses baies InfiniFlash (couplées à Spectrum Virtualize, l’ex-SVC). NetApp, enfin, vient de racheter SolidFire et Hitachi Data Systems, a tout juste dévoilé sa nouvelle plate-forme 100% Flash.

Cette adoption massive de la Flash valide la raison d’être de Pure Storage, explique Dietzen. Pure dévoilera d’ailleurs de nouveaux systèmes Flash lors de sa conférence Accelerate la semaine prochaine afin de consolider sa position sur le marché. La firme est devancée par EMC XtremIO mais domine tous les autres acteurs traditionnels du stockage sur le marché du stockage 100% Flash.

 

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close