hedgehog94 - stock.adobe.com

Bien comprendre SAP Industry Cloud

Alors que les verticaux de SAP pouvaient s’apparenter à des menus imposés « entrée, plat, dessert », Industry Cloud est une approche « à la carte », modulaire, plus rapide et mieux adaptée aux exigences de flexibilité d’entreprises.

À première vue, on pourrait penser qu’avec son « Industry Cloud » SAP se contente de porter les verticaux de ses ERP dans le cloud. Ce n’est pas le cas. Quand on y regarde de plus près, sa stratégie est bien différente.

En résumé, Industry Cloud est une approche beaucoup plus modulaire qui permet à SAP (et à ses partenaires) de développer des fonctionnalités de niche sous forme de services. Cette nouvelle plateforme ouverte – à la fois technologique et de processus métiers – permet de créer des passerelles plus granulaires avec les solutions phares de SAP, comme S/4HANA.

Concrètement, les clients peuvent ajouter les services de leur choix à leur existant SAP avec une relative facilité – que cet existant soit sur site ou un ERP cloud. Cette approche modulaire n’est pas propre à SAP, mais elle offre un nouveau paradigme précieux pour faire évoluer son entreprise à l’ère de la transformation numérique.

Quelle différence entre Industry Cloud et les verticaux des ERP ?

Historiquement, lorsque SAP déployait une fonctionnalité dédiée à un secteur particulier (un vertical), il l’intégrait dans le code de son ERP. Tous les clients recevaient ensuite le même logiciel mis à jour. Si l’un d’eux avait besoin d’un spécifique pour son vertical, SAP poussait un « bouton » pour l’activer. Pour les clients qui n’en avaient pas besoin, les fonctionnalités restaient « cachées ».

Cette manière de faire avait plusieurs inconvénients.

Tout d’abord, elle enfermait chaque client dans un seul vertical bien défini. Une compagnie d’électricité qui réalise également des projets de construction, par exemple, pouvait avoir accès à toutes les fonctionnalités pour gérer son activité « électricité », ou aux fonctionnalités nécessaires pour l’ingénierie et la construction. Mais pas aux deux.

Deuxièmement, pour SAP, elle a alourdi et complexifié le code, le rendant de plus en plus difficile à gérer à chaque ajout de nouvelles fonctionnalités.

Industry Cloud n’a rien à voir avec une version cloud des verticaux de SAP. C'est une collection de de services cloud « à la carte ».

Elle limitait également le rythme auquel les innovations pouvaient être déployées. Lorsque SAP ajoutait des fonctionnalités à son ERP, les clients n’y avaient généralement accès qu’après une montée de version (un upgrade). En d’autres termes, la décision d’une entreprise d’intégrer un seul nouveau processus de gestion dans SAP pouvait avoir des effets en cascade sur l’ensemble de son environnement ERP.

Aujourd’hui, l’environnement économique exige une tout autre flexibilité.

L’IT a créé une multitude d’opportunités nouvelles – comme l’intégration verticale, la « servicisation », des scénarios de collaboration de plus en plus complexes – pour générer plus de revenus, baisser ses coûts et créer de nouveaux modèles économiques. Pour être compétitives, les entreprises doivent pouvoir intégrer rapidement de nouveaux processus métiers. Les grands éditeurs B2B, dont SAP, s’orientent tous vers une approche plus modulaire qui se prête mieux aux besoins d’adaptation continue de leurs clients.

SAP Industry Cloud n’a rien à voir avec une version cloud des anciens verticaux de SAP. Il s’agit au contraire de proposer une collection de produits qui répondent à des besoins très spécifiques, puis de les rendre disponibles « à la carte », sous forme de services cloud. Ces produits peuvent être assemblés en un système complet beaucoup plus facilement que par le passé. Et de nouvelles fonctions peuvent être ajoutées, sans affecter outre mesure l’ERP du client.

Quelques exemples d’Industry Cloud

Le secteur de la construction a des exigences très particulières (et très complexes) en matière de facturation. Dans les grands chantiers, les calendriers de paiement sont déterminés par étapes, en fonction des pourcentages de réalisation. Les ordres de modification et les négociations en milieu de projet sont très courants. Les paiements aux sous-traitants doivent suivre ce mouvement et sont généralement soumis à des exigences strictes en matière de respect des délais.

Ce type de complexité nécessite un logiciel spécialisé. Mais le vertical de SAP pour la construction ne le permettait pas. Pour les entreprises qui avaient besoin d’une facturation très spécialisée, la seule option était de développer en interne un spécifique sur mesure. Non seulement cette solution est coûteuse, mais elle complique considérablement la tâche du client lorsqu’il souhaite passer à une nouvelle version de SAP.

Aujourd’hui, ces scénarios de facturation complexes peuvent être traités avec l’un des services d’Industry Cloud pour l’ingénierie, la construction et les opérations (EC&O). D’autres services cloud pour EC&O traitent de la modélisation 3D, de la gestion des équipements ou encore de la santé et la sécurité des employés. Chacun de ces outils est proposé en tant que produit distinct, construit sur la plateforme SAP Cloud, et mis à disposition sous forme de service qui s’intègre à l’existant SAP du client.

Avec Industry Cloud, SAP cible aussi très activement l’industrie automobile. Les technologies « disruptives » poussent les constructeurs à explorer de nouveaux modèles commerciaux. Plusieurs d’entre eux ont récemment lancé des services par abonnement, et beaucoup prédisent que le secteur finira par passer de la vente de véhicules, à un modèle de plus en plus axé sur les services. Cette rupture implique de nouveaux processus métiers, notamment dans la gestion du parc automobile, dans la maintenance prédictive, avec des capacités de géolocalisation et la planification.

Et même si une entreprise veut garder son ERP sur site, Industry Cloud peut offrir des bénéfices importants. Industry Cloud est en effet un moyen qui se veut à la fois rapide et flexible d’étendre un ERP existant, pour s’adapter à de nouveaux processus.

Pour approfondir sur SAP

Close