Les dessins du MagIT

Télécharger Information Sécurité
  • Dans ce numéro:
    • #NotPetya : les enseignements tirés chez Maersk
    • Gestion des correctifs : cinq pratiques de référence
    • Gestion des correctifs : des pistes pour améliorer une activité essentielle
    Télécharger cette édition
  • Splunk bascule du datacenter aux métiers

    Le champion du monitoring de systèmes informatiques entoure ses plateformes techniques d’applications clientes pimpantes, mais les tarifs sont toujours autant difficiles à estimer. Ils sont tantôt calculés selon la quantité de données ingérées par jour dans la plateforme (150 $/Go/jour avec des remises au fur et à mesure que les données augmentent), tantôt selon le nombre d’utilisateurs (Phantom par exemple), tantôt selon le nombre de processeurs (DSP, par exemple).

  • AWS soutient à son tour le langage de programmation Rust

    Comme Microsoft, Google, Mozilla et d’autres fournisseurs importants, AWS a fait le choix d’utiliser et de supporter le langage de programmation système Rust. Depuis la première version stable distribuée, il y a quatre ans, Rust est ainsi devenu une alternative viable au C++.

  • Les pirates (russes) avancent masqués

    La NSA et le GCHQ assurent que les cyber-attaquants russes maquillent leurs activités en utilisant outils et infrastructures de leurs homologues iraniens. De quoi rappeler le maquillage de l’opération Olympic Destroyer.

  • Vidéoconférence : Gartner entérine l’avènement du travail à distance

    Les réunions vidéo sont de plus en plus importantes à mesure que le monde professionnel est de plus en plus demandeur de travail à distance (ou sur le terrain). Selon Gartner, les appareils personnels prennent aussi le pouvoir sur les « Meeting Rooms ».

  • IBM arrive à freiner ses pertes grâce à Red Hat

    Alors que les analystes jugeaient le rachat de Red Hat trop cher, il s’avère que cette nouvelle filiale impulse une dynamique de relance parmi une activité globalement en baisse.

  • Selon Microsoft, l'IoT manque de talents disponibles

    Au mois d'août dernier, Microsoft publiait l'étude IoT Signals. Pas moins d'un tiers des POC liés à l'internet des objets ne voient pas le jour pour des raisons financières. Pour le géant de l'informatique, le manque de talents disponibles et une organisation mal préparée en sont les raisons.

  • M6 : une cyberattaque venue de la messagerie électronique

    Selon nos sources, un premier compte de collaborateur de la chaîne aurait été compromis dès le mois de juillet. Les assaillants auraient ensuite progressé lentement jusqu’à activer le ransomware, combinant Nanocore et Troldesh.

  • Bill McDermott dit « Auf Wiedersehen » à SAP

    Sous pression d’un fonds activiste, le PDG new-yorkais, qui a accompagné les transformations de l’éditeur allemand vers l’ère post-ERP et cloud, s’en va. En 10 ans, il a donné une forte dimension américaine à SAP. Une direction bicéphale lui succède.

  • Assises de la sécurité : il faut « aider, pas juste faire peur »

    Le patron de l’Anssi Guillaume Poupard appelle à en finir avec les messages anxiogènes. Il souligne l’importance d’une approche progressive pour les opérateurs de services essentiels. Il s’inquiète de la menace qui pèse sur les ETI.

  • Vidéo-conférence : BlueJeans sort une extension qui résume les réunions

    Mélange de verbatim automatiques, de clips et de tagging, « Smart Meetings » vise à rendre consommables a posteriori des réunions souvent (trop) longues. La transcription en français devrait arriver en 2020.

  • 7 000 emplois supprimés chez HP d'ici 2023

    HP inc, le fabriquant d’ordinateurs et d’imprimantes né de la division en 2015 de HP entre HP inc et HP Enterprise, a annoncé un plan de restructuration devant s'accompagner de la suppression de 7 000 à 9 000 emplois en trois ans, sur ses effectifs actuels de 55 000 personnes.

  • Art Coviello : les cyberarmes « menacent l'existence même de l'humanité »

    L’ancien président exécutif de RSA Art Coviello porte un regard inquiet sur le comportement des Etats dans le cyberespace, au-delà des déclarations d’intention, ainsi que sur l’utilisation faite par certains des réseaux sociaux.

- ANNONCES GOOGLE

Close