L’Hebdo de l'IT : ce qu'il fallait retenir de la semaine du 9 mars

La rédaction du MagIT vous propose de revenir sur l'essentiel de l'actualité, ainsi que sur les conseils et les projets qui ont rythmé la semaine.

La réaction du MagIT vous propose de revenir, en quelques points, sur l'essentiel de l'actualité, sur les conseils et sur les projets qui ont rythmé chaque semaine.

Un moyen de faire un rapide tour d'horizon du secteur, de s'assurer que rien de majeur ne vous a échappé et de lire (ou relire) les contenus qui vous intéressent prioritairement.

Magazine

Cette semaine a d'abord été celle de SAP avec deux grosses actualités. SAP s’est en effet doté officiellement d’un PaaS qui s’appuie sur HANA pour les applications mobiles. L’offre a, malgré les efforts de l’éditeur allemand pour simplifier sa gamme et ses produits, été présentée de manière assez confuse. LeMagIT s’est donc attelé à la déchiffrer pour la rendre parfaitement intelligible. Autre annonce, officieuse celle-ci, SAP HANA bénéficierait d’une superbe (mais honteuse ?) référence client en la personne de la NSA. L’agence américaine utiliserait en effet la base In-Memory allemande pour analyser les montagne de données qu’elle intercepte chaque jour pour assurer la sécurité de l’Oncle Sam.

Mais il n’y a pas que la NSA qui fait du Big Data. C’est ce qu’a montré le bien nommé Salon Big Data qui s’est déroulé à Paris. Tout le beau monde IT y était, ou presque. Les professionnels en reteiendront que la secrétaire d’Etat au Numérique, Axelle Lemaire, y appelé de ses voeux une refonte de la loi Informatique et Liberté pour créer un cadre propice au développement du Big Data en France. Autre fait intéressant ressorti de ce salon, une nouvelle base NoSQL s’installe dans notre pays : Riak. Son éditeur, Basho, entend ainsi aller chercher les utilisateurs hexagonaux d’Oracle.

Concernant les éditeurs Français de cette semaine, LeMagIT a fait le point sur l’intégration d'Orsyp dans Automic lors d’un entretien avec Todd de Laughter, le PDG de la société autrichienne. Autre actualité nationale, Wallix a présenté la version 4.2 AdminBastion, sa solution de gestion et de traçabilité des utilisateurs à privilèges.

La sécurité a d’ailleurs (encore) été un gros sujet de la semaine. L’actualité nous a par exemple rappelés qu’il n’y avait pas que les PME qui sous-estimaient les risques IT. C'est ce qu'ont montré les vulnérabilités détectées dans les systèmes de contrôle aérien américain qui remettraient carrément en cause la capacité des instances concernées à gérer de manière sûre l’espace aérien Yankee. Elle nous a aussi rappelé qu’il n’y avait pas que les américains qui espionnent dans le monde. La paternité du logiciel espion Casper pourrait en effet être attribuée à la France. En tout cas selon nos cousins canadiens.

Toujours dans la sécurité, un très joli projet s’est mis en place chez GDF Suez. Le groupe a déployé un bus de sécurité unique pour devenir plus ouvert et plus rapide dans le lancement de nouveaux services sur Internet, sur les mobiles et sur les réseaux sociaux.

Pour conclure ce récapitulatif hebdomadaire, rappelons deux études sur deux géants. La première, de Gartner, qui montre qu’Oracle est sorti du Top 5 des constructeurs de serveurs (une place qu’il avait acquise avec le rachat de Sun Microsystems). La deuxième, de Forrester, sur IBM qui place Big Blue en numéro un incontesté du marché de l’externalisation de l’infrastructure IT.

Pour approfondir sur Economie

- ANNONCES GOOGLE

Close