Africa Studio - Fotolia

LeMagIT Hebdo : l'essentiel de la semaine du 23 novembre

HPE Discover à Londres - Cegid rachète une pépite canadienne du HCM - Flash en pré-retraite chez Adobe – Syntec Numérique : l’emploi IT se porte bien en France, surtout pour les Bac+5 – Le Safe Harbor booste la collocation de datacenters en Europe

Chaque vendredi, LeMagIT revient sur le meilleur des actualités, des conseils et des projets qui ont marqué la semaine.

Cette semaine, la toute nouvelle entité HPE, Hewlett Packard Enterprise, organisait à Londres sa conférence Discover où la société, après avoir abandonné l’idée d’avoir un Cloud Public, a confirmé qu’elle travaillera main dans la main avec Microsoft pour développer une offre de Cloud hybride (dont des appliances hyper-convergée Azure). Se faisant, HPE fait de Microsoft un maillon clef de sa stratégie Cloud. Autre annonce de ce Discover, HPE marie désormais IT traditionnelle et Cloud dans une infra unique. Cette « Synergy » propose de composer des pools de ressources pour coller au plus près des besoins des workloads.

En France, toujours dans le Cloud, SFR a racheté la totalité de Numergy, dont il était déjà actionnaire principal. Comme quoi, SFR, qui traine à payer ses fournisseurs, a bien de l’argent quand il s’agit de rachats (même si le prix n'a pas dû être trop élevé au regard de la situation de Numergy).

Plus respectueux de son écosystème, Cegid a lui aussi procédé à un rachat. Dans un marché des technologies RH en pleine mutation, l’éditeur fondé par Jean-Michel Aulas a en effet complété son offre en se payant Technomedia, un outil Cloud de gestion des talents présent dans le Magic Quadrant de Gartner. Avec cette nouvelle entité, Cegid dépasse les 60 % de CA dans le SaaS et la barre des 10 % de revenus à l’international.

Dans les RH, justement, et à Lyon (ville de Jean-Michel Aulas), le salon E-learning Expo a témoigné d’une mutation de la formation professionnelle avec un e-learning qui se démocratise en France et qui se transforme en profondeur.

Quant à l’emploi IT, il se porte plutôt bien puisque Syntec Numérique chiffre à plus de 12 000 le nombre de postes créés en 2014 dans le pays. Mais parallèlement, le taux de chômeurs augmente posant la question de l’inadéquation de la formation vis-à-vis des besoins des entreprises dans un marché surtout porteur pour les Bac +5.

En Europe, la semaine a été rythmée par la nouvelle législation sur la protection des données qui va contraindre les entreprises à modifier la manière dont elles gèrent les brèches de données. Mais c’est une autre législation, celle du Safe Harbor, qui booste le marché de la colocation de datacenters sur le Vieux Continent. C’est en tout cas ce qu’analysait jeudi le cabinet CBRE qui souligne également l’impact des fusions – acquisitions sur la tendance.

Terminons ce récapitulatif par deux acteurs majeurs qui font évoluer leurs offres.

Le premier est CA Technologies. L’éditeur veut se développer sur le créneau de la transformation numérique des grandes entreprises et a, dans cette optique, présenté une série d’outils pour que les DevOps soient plus rapides, les méthodes agiles plus gouvernables et les API plus monétisables.

Le deuxième est Adobe qui a officiellement mis Flash en pré-retraite en appelant les créateurs à prendre leurs distances avec la technologie et en annonçant la sortie d’un outil de création de contenus dynamiques HTML5.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close