auremar - stock.adobe.com

Industrie : une transformation digitale impossible sans management des données (2/2)

La crise sanitaire exige de réimaginer les processus commerciaux pour répondre aux fluctuations de la demande, notamment en retravaillant sa chaîne logistique. Le Master Data Management (MDM) peut assurer une gestion opérationnelle optimale, fondée sur les données.

Cette tribune fait suite à une première, publiée précédemment, et que vous pouvez retrouver en cliquant ici.

La capacité à rationaliser le développement des produits et à raccourcir le délai de mise sur le marché est déterminante pour vos revenus, mais nécessite un accès à des données fiables de bout en bout et une solution de gestion des données. Des données stockées de manière cloisonnée sont très souvent sujettes à des erreurs et incohérences. Les informations obtenues à partir de ces données sont en outre moins facilement exploitables et la collaboration entre équipes est plus compliquée.

Suite de l'article ci-dessous

En collectant, améliorant et reliant vos données, le Master Data Management (MDM) crée un hub qui aide à la commercialisation et au lancement sur le marché. Du design et de l’échantillonnage à la fabrication et à la distribution, tous vos processus se voient considérablement améliorés par l’utilisation d’un MDM.

En tant qu’industriels, vous partagez également vos données avec de multiples vendeurs, distributeurs et retailers. Chacun de ces partenaires livrera son contenu en fonction de ses systèmes internes ou vous demandera d’adapter votre contenu à ses besoins.

Face à ce défi, le MDM intègre à vos solutions existantes d’ERP, PLM, CRM, CMS, eCommerce et automatisation du marketing, mais surtout, les améliore grâce à un processus évolutif et structuré pour initier, nettoyer et intégrer vos données hébergées dans divers environnements. Il met cette source unique à disposition de vos vendeurs, grossistes, retailers, marketplaces et partenaires commerciaux sous forme de données de qualité, simplifiant la chaîne d’approvisionnement des données, pour une collaboration et une efficacité accrues.

Industriels : déployer un MDM dans une ère post-COVID

Face à une demande croissante d’accès aux données, il leur [les industriels] sera essentiel d’établir une stratégie de sécurité de l’information pour ainsi se protéger contre les cyberattaques.

Les industriels souhaitant survivre dans une économie post-COVID devront choisir une solution de Master Data Management flexible, leur permettant d’augmenter leurs capacités quand nécessaire. Cette solution devra idéalement être intégrée au cloud, dans un environnement en cluster ou une infrastructure hyperscale. Face à une demande croissante d’accès aux données, il leur sera essentiel d’établir une stratégie de sécurité de l’information pour ainsi se protéger contre les cyberattaques. Par conséquent, l’implication de tous les membres de l’organisation est primordiale.

L’un des principaux défis que vous pourriez avoir à relever serait de faire face à des systèmes encore peu ouverts, compliquant l’accès aux données. L’intégration peut également être un problème, en particulier pour les entreprises qui adoptent une approche « best-of-breed ». Toutefois, en adoptant une solution flexible, fondée sur le cloud, vous serez en mesure de surmonter ces challenges et de vous concentrer sur votre croissance.

Selon ResearchAndMarkets.com, le marché des MDM devrait passer de 11,3 milliards de dollars à 28 milliards d’ici 2025. Le recours à l’intelligence artificielle devrait certainement croître, permettant d’améliorer l’efficacité des MDM. En parallèle, nous assisterons au passage à des données accessibles en temps réel, à des solutions d’analyse prédictive, ainsi qu’à des services contextuels via le Machine Learning et les technologies de clustering dans le cloud. L’innovation aura donc un rôle clé à jouer dans l’avenir du MDM et pour ceux qui souhaitent le déployer avec succès.

Pour approfondir sur MDM - Gouvernance - Qualité

Close