krunja - stock.adobe.com

Industrie 4.0 : Magic Software et Preste poussent l’IA auprès des PME/ETI

Le spécialiste de l’intégration de données a annoncé un partenariat avec une jeune ESN franco-ukrainienne. Leur objectif ? Prouver aux industriels qu’ils peuvent obtenir de rapides retours sur investissement en déployant des algorithmes de machine learning.

L’industrie 4.0 est un paradigme qui séduit les industriels. Ils veulent bénéficier des optimisations et des avantages apportés par l’analyse des données et l’intelligence artificielle.

Suite de l'article ci-dessous

C’est pour cette raison que le spécialiste de l’intégration de données Magic Software s’est associé avec Preste, une jeune ESN spécialisée en IA, née en 2019 entre Paris et Kiev. « Preste couvre un ensemble de domaines de technologies, dont la vision par ordinateur, le traitement du langage naturel (TLN), l’analyse prédictive, les systèmes de recommandation dynamiques et les graphes », déclare Thibaut Soubrié, CEO de Preste.

La dizaine de collaborateurs de Preste travaillent pour des acteurs des secteurs bancaires, de l’assurance, de l’éducation et dans l’industrie.

David Ganem, directeur commercial industrie chez Magic Software France, explique avoir rencontré Thibaut Soubrié lors du salon Techinnov ayant eu lieu à la fin du mois de février 2020. Il explique la vision qui l’a poussé à concrétiser son association avec Preste.

« En tant qu’éditeur d’une plateforme d’intégration industrie 4.0, nous cherchons à augmenter la valeur ajoutée de nos services. Nous proposons d’amener de la donnée au bon endroit au bon moment, mais si la donnée est contextualisée, augmentée par une couche d’intelligence, c’est mieux », résume le directeur commercial.

« Nous proposons d’amener de la donnée au bon endroit au bon moment, mais si la donnée est contextualisée, augmentée par une couche d’intelligence, c’est mieux. »
David GanemDirecteur commercial industrie, Magic Software

Après quelques rendez-vous, les deux acteurs se sont rapidement rendu compte de leurs objectifs communs.

Magic Software est un intégrateur de systèmes type ERP, CRM, SCM ou encore PLM qui dispose de multiples connecteurs et des solutions de transformations de données afin de les faire communiquer ensemble via une approche low-code, voire no-code.

Il y a un an, avec son offre SaaS FactoryEye, Magic Software a adapté les capacités de sa plateforme XPI dans le but de prendre en charge les parties essentielles d’un MES (Manufacturing Execution Systems) en vue de satisfaire 40 % de sa clientèle : les industriels. L’éditeur défend une approche simplifiée pour obtenir une vision d’ensemble des ressources d’un industriel et un premier MVP (minimum viable product) sur une ligne de production réalisable en 4 à 6 semaines.

Les industriels de plus en plus au fait des avantages de l’IA

« À chaque nouveau prospect, nous avons le droit à la question sur des fonctionnalités IA parce que les clients associent étroitement la gestion de la donnée à l’optimisation des processus industriels, à la gestion de la maintenance, jusqu’au choix de la machine. Pour nous c’était incontournable de bénéficier de l’expertise d’un spécialiste sur le sujet », affirme David Ganem.

« Dans l’industrie, les données remontées sont brutes, elles sont difficilement exploitables par l’œil humain. »
Thibaut SoubriéCEO, Preste

« Dans l’industrie, les données remontées sont brutes, elles sont difficilement exploitables par l’œil humain. Le besoin de traiter ces données par des algorithmes pour les expliquer et prédire des comportements se fait sentir naturellement », ajoute Thibaut Soubrié.

Mais d’abord, il faut récupérer la donnée, selon nos interlocuteurs. « Le principal défi c’est d’abord d’avoir accès à de la donnée de manière structurée, souple, en temps réel et avec un minimum de perturbation sur l’outil de production. Les solutions de Magic Software sont un préalable à l’analyse et au déploiement d’algorithmes », déclare le PDG de Preste.

Ces industriels veulent optimiser les processus, réduire les coûts, optimiser le fonctionnement de certaines machines ou encore effectuer de la maintenance prédictive.

Alors pourquoi un tel partenariat ? Magic Software pourrait très bien compter simplement sur ses fonctionnalités d’analytiques avancées comprises dans FactoryEye. « Avec Preste, nous pouvons étudier le cas particulier de chaque client. Si vous allez chez un fabricant de pièces détachées pour l’automobile, son triptyque coût/qualité/délai sera très fortement orienté coût. Chez un industriel pharmaceutique spécialisé dans la conception de traitements contre le diabète, l’attention sera avant tout portée sur la notion de qualité », illustre David Ganem.

Une offre de services pour les PME et les ETI

Les deux partenaires veulent avant tout miser sur une offre de services. « Les industriels font face à des enjeux où la surveillance basée sur l’IA des ressources prend tout son sens. Certains équipements coûtent tellement cher qu’une casse peut mettre en péril leur activité. Seulement, ils ne sont pas spécialistes en data science, ils ne vont pas directement recruter une équipe de data science et ne se voient pas investir dans la puissance de calcul nécessaire », explique le directeur commercial industrie.
« Avec une offre de services, nous pouvons répondre à leurs besoins pour un coût annuel raisonnable de type Opex ».

Magic Software et Preste se proposent ainsi de réaliser une étude, l’intégration des outils et la préparation au déploiement des algorithmes nécessaires. Cette offre s’adresse donc à des PME et ETI qui génèrent 10 millions à 1 milliard de chiffre d’affaires et qui, selon David Ganem, ne veulent pas « perdre des plumes » en investissant massivement dans les infrastructures et les personnes nécessaires au développement de solutions algorithmiques.

« Le choix technologique vient après le besoin client. À notre charge de traduire le besoin métier en solution technique », assure Thibaut Soubrié. Pas question d’imposer une plateforme de data science ou infrastructure de données en particulier associée aux solutions de Magic Software.

Depuis février, Magic Software et Preste ont accompagné ensemble un cas d’usage et des discussions sont entamées pour développer deux autres projets auprès des clients de Magic Software. Le premier cas d’usage concerne un fabricant de plastiques qui souhaite effectuer de la maintenance prédictive sur ses équipements. « L’objectif est de réaliser des micro-économies quotidiennes qui en fin d’année permettent de constater une économie de plusieurs centaines de milliers d’euros », indique David Ganem.
Un des deux projets à l’étude concerne un industriel dont le but est de prévenir la casse de machine. Preste entend réaliser des analyses de signaux faibles pour éviter les ruptures de production et anticiper la maintenance.

Magic Software veut introduire Preste dans la discussion pour répondre à des besoins fonctionnels et y répondre suivant les préceptes de la méthode Agile.

« Les industriels sont habitués à traiter avec des éditeurs de logiciels qui déploient en 18 à 36 mois. Nous avons une approche différente. Nous travaillons par sprint avec une promesse fonctionnelle sur une ligne de production. Puis si cela fonctionne, nous pouvons étendre à une prochaine ligne et à d’autres systèmes, ou former le client pour le faire lui-même s’il le souhaite », conclut le directeur commercial industrie chez Magic Software France.

Pour approfondir sur Middleware

- ANNONCES GOOGLE

Close