Quelle est vraiment la différence entre Qlik Sense et QlikView ?

Les différences entre les deux principales offres de Qlik apparaissent minimes. Mais les deux solutions ne sont pas pour autant identiques, même si le discours de Qlik n’aide pas forcément à y voir clair entre le « vintage » QlikView et le « moderne » Qlik Sense.

Si vous comparez les descriptions des deux produits phares de Qlik - Qlik Sense et QlikView – vous serez aisément pardonné(e) de ne pas faire la différence tant l’éditeur passe, pour les décrire, par des périphrases.

« La différence existe, mais elle est minime aujourd’hui », confirme David Menninger, analyste chez Ventana, pour expliquer ce flou. Pour lui, c’est néanmoins une bonne chose pour Qlik que QlikVIew et Sense ne soient pas séparés par un fossé fonctionnel – ce qui aurait pu froisser les clients existants.

Au commencement était QlikView

QlikView a été le produit phare de la société depuis sa création, au début des années 1990, jusqu'au lancement de Qlik Sense, en 2014.

Depuis, Qlik a consacré la plupart de ses ressources au développement de Sense. Mais il a tout de même continué à maintenir et à mettre à jour QlikView pour ses clients existants - ce que David Menninger pense donc être une excellente décision.

Le Garter pense pour sa part qu’il sera difficile de mener les deux projets de fronts, sur le long terme, même avec (ou surtout avec) le rachat de l’éditeur par le fonds Thoma Bravo. Le cabinet Gartner positionne néanmoins Qlik en « Leader » de la « Modern BI » dans son Magic Quadrant 2018.

« Les priorités ont certes changé. Mais si vous avez investi dans du QlikView, vous pouvez continuer à l'utiliser », se réjouit David Menninger. « Tant qu’il y aura des clients de QlikView, Qlik leur fournira un support », corrobore Donald Farmer, un ancien de Qlik désormais à la tête de TreeHive Strategy. « En même temps, il est vrai qu’il bénéfice de moins de ressources ».

Un socle commun

Faire une différence radicale entre les deux outils – comme le fait Qlik (lire ci-après) - est rendu difficile dès le départ. Ils reposent en effet sur le même socle technique : le « moteur associatif ».

Ce moteur relie les données automatiquement en s’appuyant sur leurs facteurs communs, ce qui évite à l’utilisateur d’avoir à formuler une requête spécifique. Ce moteur permet une approche qui, selon Qlik, revient à rendre la Data Exploration plus efficace, et en ne laissant aucune donnée de côté.

Les deux produits sont donc, à la base, tous deux orientés vers l'analyse en libre-service. Mais…

« Mais il existe des différences en niveau des avancées technologiques », s’empresse d’ajouter l’éditeur.

Les vraies différences

QlikView permet tout d’abord « la création d'applications et de tableaux de bord analytiques guidés, interactifs, conçus pour résoudre des problèmes métier spécifiques (NDR : c’est nous qui soulignons en gras) ». Qlik Sense, lui, fait de l’analytique orientée. Nous avons contacté l’éditeur pour qu’il nous explicite clairement ce point dans le contexte précis de Qlik.

Autre différence, « Qlik Sense fournit une expérience utilisateur moderne pour répondre aux besoins de BI en Libre-Service et de mobilité ».

Par moderne, et en clair, il faut comprendre que Qlik Sense permet de faire du « Responsive Design », c’est-à-dire de concevoir des rapports et des visualisations dont la mise en page s’adapte automatiquement aux terminaux (de bureau, mobile, ou tablette). QlikView ne le permet pas – il propose à la place l’ancien « Design au Pixel Près » - des mises en pages fixes, dont le rendu est maitrisées jusqu’au moindre pixel.

Qlik Sense est également plus flexible lorsqu'il s'agit d'intégrer de l'analytique dans des applications tierces. Il supporte les standards du web, comme HTML 5, et propose une API dédiée. QlikView exige, lui, des connaissances spécifiques liées exclusivement au produit lui-même.

Qlik Sense permet la préparation de données en self-service ( à ne pas confondre avec la Data Exploration du moteur), la « visualisation moderne » (sic) et le Data Storytelling. Choses que ne propose pas QlikView.

Enfin Qlick Sense est disponible dans le Cloud (en deux versions - basique et entreprise). Pas Qlik View.

Conclusion

On pourrait en conclure que Qlik Sense est la nouvelle génération « augmentée » de QlikView.

« Que Nenni », rétorque en substance l’éditeur. « Qlik Sense n'est pas une nouvelle version de QlikView, ni une solution de remplacement de QlikView dans tous les cas ». Mais là encore, Qlik ne précise pas les cas où Sense ne ferait pas l’affaire.

A l’inverse, Qlik explique franchement qu’il recommande Qlik Sense à tous ses nouveaux clients (ce qui leur évite d’avoir à développer des compétences dédiées que requièrent certaines parties de QlikView).

Pour ses anciens clients, Qlik indique également qu’il travaille pour améliorer « l’intégration, la conversion, la gestion et un accès des utilisateurs plus transparents pour les deux produits ». En clair, qu’il approfondit les passerelles entre les deux.

« Nous proposons des prix modulables qui permettent aux clients d'étendre leur utilisation de QlikView avec Qlik Sense - y compris de nouvelles options d'abonnement », ajoute Qlik.

Ces trois éléments tendent à montrer que QlikView est désormais plus un produit « vintage » et que Qlik Sense est bien la nouvelle génération de QlickView. Même s’il n’en est pas la continuité directe.

Avec Ed Burns de SearchBusinessAnalytics

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close