Les dessins du MagIT

Télécharger Information Sécurité
  • Dans ce numéro:
    • #NotPetya : les enseignements tirés chez Maersk
    • Gestion des correctifs : cinq pratiques de référence
    • Gestion des correctifs : des pistes pour améliorer une activité essentielle
    Télécharger cette édition
  • Slack-Zoom : le partenariat pourrait inclure une tarification commune

    Plusieurs analystes pensent que Slack et Zoom vont regrouper commercialement leurs produits pour pouvoir offrir des rabais aux clients des suites tout-en-une comme Office 365.

  • Huawei se lance dans les processeurs dédiés à l’IA

    Huawei devrait lancer d’ici au mois prochain son propre processeur optimisé pour les algorithmes de Machine Learning, dénommé Ascend 910. Équivalent du framework Cuda des GPU NVidia, et dépassant les performances des Tesla v100 de Nvidia et TPUv3 de Google, il est censé faciliter l’adaptation des codes applicatifs liés à l’intelligence artificielle – en particulier TensorFlow.

  • VMware place Kubernetes au centre de vSphere

    La prochaine version de vSphere, la suite de virtualisation des serveurs de VMware, intègrera Kubernetes, le plus célèbre des orchestrateurs de containers. Pour l’heure connue sous le nom de Project Pacific, cette prochaine version de vSphere permettra à la fois aux opérationnels de l’IT, mais aussi aux développeurs, de déployer et de gérer des containers ainsi que des machines virtuelles, en réutilisant les nomenclatures de Kubernetes pour créer des containers et les outils classiques de machines virtuelles pour les administrer en production.

  • Création du consortium pour l’informatique confidentielle

    La fondation Linux abrite désormais un consortium ouvert visant à accélérer l’adoption des environnements d’exécution dits de confiance, le Confidential Computing Consortium.

  • Attention au réveil d'Emotet

    Emotet se réveille. L’infrastructure de commande et de contrôle de ce redoutable maliciel présente à nouveau des signes d’activité. Les alertes se multiplient.

  • Licenciements chez Oracle : le stockage Flash à son tour condamné

    En marche vers le 100 % cloud, Oracle licencie à présent les équipes de Pillar, racheté il y a 8 ans. Les autres divisions stockage pourraient rapidement connaître le même sort.

  • Cyberattaque contre les cliniques Ramsay GDS

    Selon nos informations, c’est un rançongiciel qui a affecté l’organisme de santé Ramsay GDS. Aucune rançon n’aurait été payée. Les sauvegardes auraient été mises à contribution avec succès.

  • Controverses sur les enregistrements vocaux des GAFA

    Les écoutes des enregistrements de conversations privées faits par les assistants ou logiciels vocaux d'Apple, Amazon, Google, Microsoft et Facebook, à l'insu et sans le consentement des utilisateurs, ont été dénoncées à tour de rôle cet été, conduisant les Gafa à interdire l'un après l'autre ces écoutes des conversations de leurs usagers, faites selon eux uniquement a des fins d'améliorations de leurs produits, sans un consentement explicite.

  • Apple rachète l'activité puces pour modems d'Intel

    Apple achète l’activité de puces pour smartphones d'Intel pour un milliard de dollars (897 millions d'euros), au moment où Intel affirmait vouloir se désengager du marché des modems 5G. En acquérant ainsi plus de 17.000 brevets de téléphonie mobile et 2.200 salariés spécialisés d'Intel, Apple s’offre les moyens de développer en interne ses modems 5G, composants décisifs pour les futurs smartphones.

  • Google Cloud, certifié HDS, devient hébergeur de données de santé

    Après AWS, Microsoft et Salesforce, Google Cloud reçoit sa certification HDS (Hébergeur de Santé) pour pouvoir héberger et opérer les données personnelles de santé en France.

  • Comment Apollo 11 a inventé le logiciel et le hardware modernes

    L'importance des ordinateurs dans le projet d'amener Neil Armstrong et ses collègues sur la Lune en 1969 - et les ramener sur Terre - a été énorme. Et notamment, parmi les nombreuses questions auxquelles les ingénieurs de la NASA ont dû répondre, une des plus critiques à été celle de la miniaturisation de telles machines pour les faire tenir dans le module de commande et de service (baptisée Columbia) d'Apollo 11 et dans son module lunaire Eagle.

  • Robots et cyber-combattants sur les Champs Elysées

    Pour la première fois, le défilé militaire du 14 juillet a vu défiler 56 cyber-combattants de l'unité de commandement de cyberdéfense Comcyber. Y ont été présentés aussi des robots, fleurons de l'innovation technologique militaire, devant la tribune présidentielle.

- ANNONCES GOOGLE

Close