agcreativelab - stock.adobe.com

Une année 2020 sous le signe du télétravail : qu’en restera-t-il demain pour les DSI ?

Regarder dans le rétroviseur pour mieux préparer l’avenir. C’est ce que vous propose cette synthèse de l’année 2020 de la visio et des outils collaboratifs, alors que les analyses nuancent déjà les enseignements, peut-être trop définitifs, du premier confinement.

Dans l’IT, si l’on devait résumer l’année 2020 en un mot, beaucoup de métiers choisiraient : « télétravail ». Le passage massif et rapide au « home office » a, en effet, eu des impacts nombreux et divers.

Suite de l'article ci-dessous

La rédaction du MagIT s’est efforcée de les couvrir, semaine après semaine, dans une optique de conseils pérennes et d’analyses à long terme. Cette synthèse garde cette philosophie en essayant d’en tirer les tendances profondes qui devraient conditionner 2021, voire au-delà.

Zoom, Teams, Jitsi : trois outils IT phares dans la tempête de 2020

Dès mars, avec la surprise du premier confinement, la plupart des éditeurs de visioconférence et de communication unifiée ont surfé sur la vague du télétravail en rendant leurs offres gratuites et en trouvant, de cette manière, de nouveaux clients.

Signe de cette petite révolution, un éditeur comme Zoom a gagné une notoriété mondiale grand public en quelques jours. N’entend-on pas aujourd’hui l’expression « se faire un Zoom » pour « faire une visio » comme on parlait hier d’un « Frigidaire » pour un « réfrigérateur » ?

De son côté, Teams est devenu un outil totalement démocratisé. Google a refondu et rebaptisé sa suite collaborative. Et ceux qui n’ont pas bénéficié autant du contexte se sont fait racheter à prix d’or, comme Slack par Salesforce.

Portés par cette dynamique, plusieurs éditeurs locaux ont sauté le pas et n’hésitent plus à lancer des suites collaboratives concurrentes à celles des GAFAM (comme Talkspirit, Linagora ou Jamespot).

Le framework open source Jitisi s’est également fait un nom au côté de WebRTC, dont les différentes déclinaisons n’ont désormais plus de secret - tout comme sa nouvelle fonctionnalité « Insertable Stream » dans laquelle beaucoup d’éditeurs placent de grands espoirs pour le chiffrement de bout en bout.

Articles clefs pour 2021

Vidéoconférence : avoir l’air plus « pro » depuis chez soi

Des règles simples peuvent transformer radicalement votre apparence lors de vos réunions vidéo. Et si vous ajoutez quelques équipements peu coûteux, vous aurez un air encore plus professionnel.

Visioconférence : des alternatives vraiment sécurisées

La grande majorité des outils de visioconférence du marché ne sont pas chiffrés de bout en bout. Voici quatre alternatives pour y remédier dans un contexte de haute confidentialité

La question du réseau et de la sécurité du télétravail

Car 2020 restera aussi l’année où, très vite, les questions de réseaux et de sécurité de ces outils collaboratifs (dont le chiffrement bout en bout ou E2EE) sont apparues avec une nouvelle acuité.

Côté réseau, LeMagIT a édité un Grand Guide gratuit (« Le kit du nouvel administrateur réseau ») qui revient sur les nouveaux outils pour surveiller et réparer les pannes dans les plus brefs délais. Plus que jamais un impératif en cette année 2020.

Côté sécurité, la question des points clairs sur les solutions de presque tous les éditeurs (Microsoft, Zoom et Google Meet inclus) et des fuites possibles qu’elles impliquent s’est imposée aux DSI, malgré le marketing rassurant des éditeurs. En avril, le général François Lecointre, chef d’état-major des armées, refusait par exemple de communiquer des informations sensibles lors de son audition (réalisée à distance avec un de ces outils) par la commission de la défense de l’Assemblée Nationale.

Une des solutions au problème des conversations confidentielles est d’utiliser des alternatives souveraines comme Tixeo (recommandée par l’ANSSI) ou Rainbow d’Alcatel Lucent Entreprise (sur OVH), ou d’en installer une sur site ou sur un IaaS (comme Starleaf) pour la maitriser de bout en bout. Voire de ne pas utiliser la visio du tout pour des échanges critiques (ce qui est un des conseils clef de l’État, lire ci-dessous).

Mais le problème est aussi souvent entre la chaise et le clavier, comme l’a montré une nouvelle fois l’intrusion d’un journaliste dans une réunion des ministres de la Défense de l'Union européenne. Il a donc fallu aussi faire de la pédagogie. Et il n’y a aucun doute qu’il faudra aussi, demain, le faire en 2021.

Articles clefs pour 2021

Visioconférence sécurisée : l’exemple de l’État et les enseignements à en tirer

L’État a développé sa propre solution de visioconférence open source. Mais la DINUM a aussi sélectionné des alternatives européennes possibles, pour des usages bien encadrés. Une stratégie qui peut inspirer cinq bons conseils à tout DSI.

Visioconférence : conseils pour améliorer simplement la sécurité de vos réunions

L’adoption rapide et massive de services tels que Zoom a mis en évidence des questions de sécurité importantes. L’occasion d’en retirer quelques bonnes pratiques afin d’assurer la quiétude et la confidentialité des échanges.

Médiamétrie sécurise le télétravail avec son concept de PC de rebond

Le leader des études d’audience exclut les PC personnels de sa chaîne d’outils. Pris de court pour équiper ses salariés de portables lors du confinement, il a trouvé dans le cloud une idée originale.

Coronavirus : envisagez le DaaS

Certaines organisations – dont une ville en Californie et une université en Australie – se sont tournées vers des postes de travail virtuels en mode cloud pour faire face à des situations susceptibles d’affecter leurs activités.

Le CIGREF cherche des alternatives à G Suite et Office 365

L’association des DSI des grands groupes français continue à étudier des alternatives aux offres « hégémoniques du marché » plus pour les compléter que pour les remplacer. Avec cette année, un point particulier sur les suites collaboratives.

Une vision plus long terme du télétravail : la « semaine flexible » à la Google

A la question des outils (visio, communication unifiée, EFSS, suites collaboratives) se sont ajoutées très vite, des problématiques managériales (comment soutenir la productivité à distance tout en prenant en charge l’affect des collaborateurs ?) et des problématiques organisationnelles (quels impacts aura le travail à distance sur les locaux, voire sur l’immobilier d’entreprise, etc.).

« Le télétravail au bout de quelques semaines a des conséquences psychologiques [négatives] »
Geoffroy Roux de BézieuxPrésident du MEDEF

Il n’en reste pas moins que les enseignements à court terme du télétravail ne seront peut-être pas ceux à long terme.

Déjà des voix s’élèvent pour souligner, pèle mêle, que la productivité du premier confinement tend à s’éroder ou que les impacts psychologiques commencent à se faire sentir de manière plus prononcée. « Nous sommes collectivement persuadés - patronat syndicats et gouvernements - que le télétravail au bout de quelques semaines a des conséquences psychologiques [négatives] », déclarait en novembre Geoffroy Roux de Bézieux, président du MEDEF.

Et le constat monte que le manque d'interactions humaines a aussi des répercussions sur le business.

Articles clefs pour 2021

Télétravail : « Oui, mais il faut aussi préserver les contacts humains » (Franck Cohen, Workday)

Pour Franck Cohen, un des visages les plus connus de SAP, désormais conseiller de Workday, l’avènement du Digital Workplace restera comme un tournant et une évolution positive dans l’organisation des entreprises. Mais aller trop loin sur cette voie ne serait pas non plus une bonne idée.

Comment le modèle DevOps peut venir au secours du télétravail

Les professionnels de l’IT imaginent l’après-crise sanitaire en télétravail et expliquent comment la méthodologie DevOps les aide à résoudre leurs problèmes humains et techniques.

En résumé, « la nouvelle normalité » ne sera peut-être pas celle que le premier confinement avait dessinée. Le recul et l’expérience tendent aujourd’hui à l’avènement d’un modèle de « semaine flexible », hybride, qui mélange « home office » et « office » tout court ; comme l’a annoncé Google en décembre.

Un modèle à regarder de très près, donc, pour 2021.

Et aussi : des cas d’usages dont on peut s’inspirer pour le long terme

Plutôt que des exposés théoriques, LeMagIT a aussi plongé, tout au long de l’année, dans les coulisses de projets concrets des grandes entreprises et des organisations publiques. En voici cinq parmi ceux dont les enseignements sont les plus riches et qui pourront inspirer vos projets futurs.

Cinq retours d'expériences riches d'idées à appliquer en 2021

Visio, softphonie, télétravail : dans les coulisses de la Région Occitanie

Logiciel de téléphonie, visioconférence, outils collaboratifs, cloud hybride, briques open source. La communication fait partie intégrante de l’ADN de la région qui compte le plus de départements en France. Un grand chantier, de longue haleine, dont le DSI a accepté de nous ouvrir les coulisses.

Fnac Darty passe 1000 postes en télétravail en cinq jours

Au début du confinement, le groupe Fnac Darty a non seulement fermé ses magasins, mis 80 % de ses effectifs en chômage partiel, rerouté son activité vers le e-commerce, mais il a également passé au télétravail plus de 1000 personnes en quelques jours.

Confinement : pour aider les métiers, le SI de Fnac Darty passe en « gestion de crise »

Le groupe Fnac-Darty s’appuie habituellement sur un réseau d’enseignes pour supporter son activité de distribution. Avec le confinement en cours, il a recentré ses activités sur le e-commerce. Les responsables SI sont en première ligne pour adapter les services et maintenir l’activité auprès des clients.

Le CD77 bascule 1 500 agents en télétravail en quelques jours via Citrix

Alors que beaucoup d’entreprises ont misé sur les VPN pour passer leurs collaborateurs en télétravail, avec des problèmes d’engorgement parfois aigus, le Conseil Départemental de Seine-et-Marne a franchi l’obstacle sans difficulté majeure grâce au bureau virtuel Citrix.

Comment Foncia a généralisé le télétravail face au coronavirus

Il y a un peu plus d’un an, le groupe Foncia lançait le déploiement de la solution Fuze sur l’ensemble de ses 650 agences. Un projet bouclé au moment même où les mesures de confinement entraient en vigueur.

Pour approfondir sur Outils collaboratifs

Close