Les dessins du MagIT

Télécharger Information Sécurité
  • Dans ce numéro:
    • Cybersécurité : « il y a déjà des domaines où l’Intelligence Artificielle fait ses preuves »
    • Avec ScaleFT, Okta s’apprête à dépoussiérer le contrôle d’accès
    • Trust Fabric : Oracle met en musique son offre de sécurité
    Télécharger cette édition
  • Slack rachète HipChat et Strid et les envoie par le fond

    Face à une concurrence de plus en plus agressive de Microsoft, Slack a repris les deux outils de collaboration de groupe d’Atlassian. L'accord marque le début d'un partenariat stratégique mais aussi la fin des deux solutions, à la surprise de plusieurs clients et analystes.

  • Atos veut racheter Syntel pour 3,4 Milliards de dollars

    À l'occasion de la présentation de ses résultats semestriels, Atos a annoncé son intention de racheter l'américain Syntel pour 3,4 Md$. Cette SSII devrait permettre à Atos de conforter ses activités autour du cloud, des réseaux sociaux, du mobile, de l’analyse de données et de l’internet des objets tout en accélérant l'offshoring de ses ressources en Inde.

  • Reconnaissance faciale : Microsoft appelle à une réglementation

    Microsoft recommande au Congrès américain de poser les bases juridiques de l'utilisation la reconnaissance faciale. " Un monde avec une réglementation vigoureuse des produits qui sont utiles mais potentiellement « troublants » est mieux qu'un monde dépourvu de normes juridiques " argumente ainsi son directeur des affaires juridiques Bradford L. Smith, dans un billet de blog.

  • Android : l'UE condamne Google à 4,3 milliards d'amende

    Estimant que Google a abusé de sa position dominante pour imposer ses services et ses logiciels au fabricants de terminaux Android, la Commission Européenne vient de condamner la firme à une amende record de 4,3 milliards d'euros. Google qui a déclaré vouloir faire appel a 90 jours pour prendre des mesures correctives, sous peine d'astreintes additionnelles.

  • L'Union Européenne inflige une nouvelle amende à Google

    L'Union Européenne inflige une nouvelle amende de 4,34 milliards d'euros à Google pour avoir abusé de la position dominante d'Android, notamment en imposant aux constructeurs de préinstaller « Google Search » et de le paramétrer comme service de recherche par défaut.

  • Mais pourquoi donc Broadcom rachète-t-il CA Technologies ?

    Le fabricant de processeurs va débourser 19 milliards de dollars pour acquérir l’éditeur. Les analystes sont surpris et sceptiques sur les synergies possibles.

  • La France favorable à un "Airbus de l'IA" avec l'Allemagne

    Bruno Le Maire est favorable à la proposition de Peter Altmaier, ministre allemand de l'Economie, de créer "en étroite collaboration avec les acteurs existants, notamment les producteurs automobiles, un nouvel acteur sur le plan de l'intelligence artificielle, comme on l'a fait avec Airbus."

  • La SNCF va basculer 60% de ses applications dans le cloud

    Sous l'égide d'e.SNCF, la nouvelle entité en charge de la transformation numérique de la société de chemins de fers français, la SNCF entend basculer 60% de son patrimoine applicatif dans les clouds AWS, Microsoft et IBM d'ici à la fin 2020. Au passage, la firme va profondément remanier son appareil de production informatique.

  • Les députés européens appellent à suspendre le Privacy Shield

    Les députés européens accusent les États-Unis de ne pas respecter les principes de l’accord. Le récent CLOUD Act les a poussé à réagir fermement. En l’absence de corrections d’ici septembre, improbables avec l’administration Trump, les transferts transatlantiques de données depuis l’Europe seront suspendus sine die.

  • Le parlement européen rejette le texte relatif au droit d'auteur

    Le parlement européen a refusé le texte en l'état de la future directive européenne sur les droits d'auteurs, dont l'article 13, controversé, sous-tendait un encouragement au filtrage d'internet par les hébergeurs afin de protéger les contenus créatifs en ligne.

  • Exactis, une base de données parmi tant d’autres qui fuient

    L’entreprise américaine de marketing a exposé les données d’environ 230 millions de personnes et 110 millions d’autres entreprises. Mais il semble que ne soit encore qu’une goutte d’eau dans un vaste océan. Le chercheur Vinny Troia, à l’origine de la découverte, s’est contenté de recourir au moteur de recherche spécialisé Shodan pour identifier des bases de données ElasticSearch publiquement accessibles en ligne. Et elles sont nombreuses...

  • Cybersécurité dans le monde de la santé : ça avance

    Le Clusif vient de dresser un état des lieux de la prise en compte de la sécurité informatique dans les établissements de santé. La situation progresse, mais modestement. Et le Club n’est pas le seul à faire ce constat.

- ANNONCES GOOGLE

Close