treenabeena - Fotolia

CX : Adobe va racheter Workfront pour 1,5 milliard de dollars

L’outil de gestion de projet et de collaboration d’équipe Workfront est un moyen pour Adobe de se renforcer encore plus sur le marché de l’expérience client où il multiplie les initiatives, afin de se diversifier dans la diffusion de contenus et compléter ainsi son cœur de métier historique dans la création.

Adobe a fait savoir qu’il allait racheter Workfront, une plate-forme de gestion du travail en équipe (collaboration, projet, temps, etc.) dédiée au marketing. Le montant de l’opération s’élèvera à 1,5 milliard de dollars.

Suite de l'article ci-dessous

Le but d’Adobe est d’intégrer plus intimement les outils de productivité de Workfront au sein de Experience Cloud, son cloud dédié à l’expérience client (CX) et à Creative Cloud, son cloud dédié à la création de contenus (Photoshop, InDesign, etc.).

Workfront, un outil de gestion de projets prisés des marqueteurs

Les équipes marketing d’une entreprise sont souvent éclatées géographiquement. Elles collaborent également avec des agences extérieures. Workfront gère l’assignation des tâches, le suivi, l’approbation des travaux, l’orchestration ou encore la transmission des contenus destinés aux campagnes de marketing.

Workfront compte un million d’utilisateurs et 3 000 clients. Il est l’un des outils les plus prisés par les marketeurs en général et par ceux d’Adobe Experience Cloud en particulier. Les deux éditeurs expliquent qu’ils ont un millier de clients en commun. Workfront avait par ailleurs déjà développé des liens étroits avec Adobe sur ses deux gammes d’outils (Experience Cloud et Creative Cloud).

Pour Chris Ross, analyste de Gartner, cette acquisition fait sens. Encore plus dans le contexte actuel où créer un lien personnalisé avec les clients devient critique.

De nombreux workflows et processus d’approbations, à la fois marketing et créatifs, sont gérés à l’extérieur des outils d’Adobe, constate-t-il, par exemple dans Workfront. Adobe veut les intégrer dans une offre plus complète et superviser lui-même des intégrations techniques qui seront encore plus étroites entre sa plate-forme maison et Workfront.

Un pont entre Adobe Creative Cloud et Adobe Expérience Cloud

« Pour de nombreux professionnels de la création et du design, Creative Cloud est une norme de facto », constate Chriss Ross. « Mais ils utilisent d’autres outils pour gérer d’autres processus [connexes], avant au final, de mettre leur travail [et les contenus créés] dans Experience Cloud. Si vous êtes Adobe, vous ne voulez pas forcément que d’autres éditeurs se retrouvent au milieu de tout cela [entre Creative Cloud et Experience Cloud] ».

« Si vous êtes Adobe, vous n'avez pas forcément envie que d'autres éditeurs se retrouvent au milieu [entre Creative Cloud et Experience Cloud]. »
Chriss RossGartner

L’acquisition de Workfront permettra à Adobe de s’adresser à un plus grand nombre de managers et de professionnels du marketing.

Workfront pourra aussi lui apporter des utilisateurs en dehors du seul marketing, l’outil de collaboration d’équipe et de gestion de projets étant utilisé au-delà de cette seule fonction, souligne l’analyste de Gartner. Il sera donc intéressant de voir comment Workfront, sous sa nouvelle direction, continuera à servir ces différents profils de clients et de métiers.

Les outils de gestion de projet et de ressources manquaient à la stack d’Adobe, ajoute pour sa part Predrag Jakovljevic, analyste principal chez Technology Evaluation Centers. « Avec ses API pour se connecter facilement à Experience Cloud et à Creative Cloud, Workfront peut maintenant être un pont entre ces deux lignes de produits », entrevoit-il.

Adobe Experience Cloud
Adobe Experience Cloud

Adobe confirme dans son communiqué de presse, par la voix de Anil Chakravarthy, vice-président exécutif, qu’il voit Workfront comme un moyen d’être encore plus présent sur le marché de la gestion de l’expérience client.

Le CX, chantier (toujours) en cours chez Adobe

Dans ce domaine du CX, Adobe avait déjà racheté Marketo et, de manière connexe Magento (e-commerce). Il propose également une DMP (Audience Manager) et un DAM (Digital Asset Management) avec Experience Manager.

Un autre pilier en cours de construction témoigne de cette volonté de l’éditeur de renforcer sa position dans le CX : sa CDP (Adobe Experience Platform).

L’acquisition de Workfront devrait se conclure au premier trimestre 2021, précise Anil Chakravarthy.

Pour approfondir sur Gestion de la relation client (CRM)

Close