Norbert Steinhauser/SAP SE

SAP en 2020 : nouveau CIO, ICO et dix bougies pour HANA

Des changements de direction aux bouleversements massifs causés par la pandémie, 2020 a été une année pas comme les autres pour SAP qui introduit Qualtrics en bourse.

Quelle année pour SAP ! Comme toutes les entreprises, SAP a été touché par la pandémie de COVID-19 – pour le meilleur et pour le pire. Mais 2020 a été encore plus agitée concernant l’éditeur allemand, pour des raisons internes.

Suite de l'article ci-dessous

Premièrement, 2020 a confirmé que la transformation de SAP est un « chantier en cours ».

L’énorme base mondiale de ses clients et ses solides ressources financières lui permettront sans aucun doute de surmonter la crise économique en cours, estiment unanimement les experts. Mais les clients restent attachés à leurs anciens ERP, malgré les efforts de SAP pour les attirer vers le cloud et vers son concept d’« Intelligent Enterprise » – qui synthétise la vision bout en bout de SAP sur la transformation numérique dans laquelle les organisations améliorent leurs processus existants et créent de nouveaux modèles opérationnels grâce à la technologie.

Changements à la tête de SAP et défis métiers

Deuxièmement, le leadership du SAP a été remanié. Après la démission du précédent PDG Bill McDermott en octobre 2019, SAP s’est doté d’un duo de dirigeants avec la paire Christian Klein, Jennifer Morgan.

Le partenariat n’était cependant pas destiné à durer. Jennifer Morgan a en effet démissionné de ses fonctions dès avril, laissant Christian Klein devenir le plus jeune PDG de l’histoire de SAP, seul à la tête de l’entreprise.

Jennifer Morgan restera toutefois comme la première femme à avoir dirigé une entreprise du DAX allemand.

Ce revirement soudain à la tête de SAP n’a jamais été véritablement expliqué. L’éditeur a bien évoqué la pandémie comme raison qui aurait justifié cette décision, mais sans apporter de réelles précisions. Dans un communiqué de presse, SAP a ainsi déclaré que, « la décision de passer d’un modèle de gouvernance de co-CEO à un CEO unique a été prise plus tôt que prévu pour assurer une direction forte et sans ambiguïté dans une période de crise sans précédent ».

IPO pour Qualtrics

Un peu plus tard, au troisième trimestre, les revenus de SAP ont tout de même reculé de manière significative. Avec des investisseurs échaudés, la valorisation boursière de l’entreprise a diminué de 20 % – en grande partie à cause de la faiblesse des revenus cloud.

À la même période, les questions autour du rachat de Qualtrics pour 8 milliards de dollars ont redoublé lorsque SAP a annoncé son intention de créer un spin-off pour sa filiale spécialisée dans la gestion de l’expérience, avec à la clef une introduction en bourse (IPO).

Les documents officiels de cette introduction ont été déposés ce lundi. Et l’avenir de Qualtrics au sein du portefeuille de produits SAP demeure une question plus ouverte que jamais.

Socle technologique de SAP et Entreprise Intelligente

D’un point de vue technologique, l’année 2020 de SAP a été marquée par le 10e anniversaire de SAP HANA, la base de données in-memory au cœur de l’évolution de SAP.

Infographie qui résume les 10 ans de SAP HANA
Dix ans de SAP HANA

La faculté de HANA à combiner traitement transactionnel et traitement analytique est aussi le fondement de l’Entreprise Intelligente de SAP. Lors de sa conférence annuelle du Sapphire Now Re-imagined, virtuelle cette année, Christian Klein a présenté ce concept marketing comme une suite d’outils pour réaliser la transformation d’entreprise, en s’appuyant sur les données afin de moderniser les processus et les modèles économiques existants.

Bien que floue, cette Intelligent Enterprise se caractérise clairement par l’adoption de systèmes cloud qui ouvrent la porte à des technologies modernes comme l’IA, l’apprentissage automatique (Machine Learning) et l’IoT.

Lors de sa prise de parole à l’évènement, Christian Klein a assuré que l’Intelligent Suite derrière l’entreprise intelligente pouvait aider à survivre à cette pandémie et à mieux affronter toutes les futures perturbations en rendant les organisations plus résilientes, plus durables et plus rentables.

Schéma de la Intelligent Suite
Christian Klein, nouveau PDG de SAP, explique sa stratégie et la réorganisation de la gamme de produits de l'éditeur pour la clarifier lors de Sapphire Now Reimagined

D’un point de vue dév, SAP a également renforcé cette année ses capacités de création d’applications avec SAP Business Technology Platform : un point d’accès unique pour les outils comme HANA, SAP Data Warehouse Cloud, SAP Analytics Cloud et SAP Cloud Platform Integration Suite.

S/4HANA : une année 2020 mitigée

En 2020, SAP a donc fait des efforts considérables et mobilisé d’énormes ressources pour tenter de convaincre sa base clients d’aller vers son nouvel ERP S/4HANA.

Mais en février, SAP a tout de même étendu le support de maintenance de Business Suite 7 jusqu’en 2030, comme un aveu que les migrations vers S/4HANA ne sont pas si nombreuses ni si rapides que cela.

La pandémie a en tout cas eu des répercussions sur ces projets coûteux et complexes.

Certaines entreprises ont trouvé (encore plus) difficile de justifier une migration S/4HANA en cette période d’incertitude économique. Tandis que d’autres ont au contraire accéléré leurs projets, considérant que cet ERP plus moderne offrirait plus de souplesse pour faire face à la crise. En résumé : pas une mauvaise année, mais une année mitigée pour S/4. Et pour SAP dans son ensemble.

Pour approfondir sur SAP

Close