Les dessins du MagIT

Télécharger Information Sécurité
  • Dans ce numéro:
    • Cybersécurité : « il y a déjà des domaines où l’Intelligence Artificielle fait ses preuves »
    • Avec ScaleFT, Okta s’apprête à dépoussiérer le contrôle d’accès
    • Trust Fabric : Oracle met en musique son offre de sécurité
    Télécharger cette édition
  • 2017 : une offre de cloud public considérablement étoffée en France

    En 2017, l'offre de cloud public s'est considérablement renforcée en France avec l'ouverture par les géants US de datacenters Azure et AWS en France et avec le renforcement de l'offre des acteurs français. Plusieurs solutions de cloud hybride ont aussi émergé chez les principaux fournisseurs de plates-formes d'infrastructure dans le monde.

  • Gemalto se prépare à intégrer Thalès

    Gemalto a trouvé ce dimanche son chevalier blanc en la personne de Thalès qui a présenté une offre alternative à celle d'Atos de 11% supérieur à celle de l'ESN dirigée par Thierry Breton. Atos abandonne l'opération.

  • Thales surenchérit pour s’offrir Gemalto

    Tout en restant ouvert à une proposition plus généreuse, Gemalto regarde favorablement l'offre de rachat de Thales, « unanimement recommandée par le conseil d’administration de Gemalto et unanimement approuvée par le conseil d’administration de Thales »

  • La neutralité du Net disparait aux Etats-Unis

    La Commission fédérale des communications FCC, sous la direction d'Ajit Pai, ancien conseiller de l’opérateur Verizon nommé par Trump, a supprimé aux Etats-Unis la neutralité du net qu'elle protégeait jusque là et qu'elle avait même renforcée sous l'administration Obama.

  • Atos veut s'emparer de Gemalto, en plein plan social

    Atos a annoncé aujourd'hui son intention de racheter Gemalto pour 4,3 milliards d'euros. Une offre qui intervient alors que le spécialistes historique de la carte à puce et de la sécurité informatique est en plein plan social, un plan qui affecte notamment les établissements du sud (ex-Gemplus).

  • La France, 1er pays européen dans l'Open Source

    L’Open Source est perçue par les entreprises comme un turbo pour l’innovation et la transition des modèles économiques vers le numérique. Son modèle et sa culture perce dans les grands comptes français. De quoi donner un élan européen à l’Hexagone, qui devient le champion du genre, devant le Royaume-Uni et l’Allemagne.

  • Spéculation sur le bitcoin

    Le cours du bitcoin, monnaie utilisée notamment pour payer les rançons des rançongiciels, poursuit son rallye, en dépassant jeudi 7 décembre le seuil de 15 000 dollars (12 700 euros), dans un nouveau bond de 50 % en une semaine.

  • Les outils de Kaspersky déconseillés au Royaume Uni.

    Le centre national britannique de cybersécurité, rattaché au renseignement de Sa Majesté, déconseille le recours à des produits russes pour le gouvernement et les systèmes nationaux critiques.

  • Une église de l'Intelligence Artificielle aux USA

    WOTF (Way of the Future) vient d'être reconnue comme une congrégation religieuse par l’administration fiscale des États Unis, ce qui lui permet de bénéficier d'exemption d’impôts. Selon ses statuts, le but de cette nouvelle église est de développer « la réalisation, l'acceptation et l'adoration d'une divinité basée sur l'Intelligence Artificielle développée au moyen de matériel informatique et de logiciels. »

  • Un bug désorganise les vols de Noël d'American Airlines

    15 000 vols prévus entre le 17 et le 31 décembre chez American Airlines se trouvent sans pilote, tous ceux-ci ayant été mis en congés par le programme informatique gérant les disponibilités des personnels de bord, pilotes, hôtesses et stewards.

- ANNONCES GOOGLE

Close