Les dessins du MagIT

Télécharger Information Sécurité
  • Dans ce numéro:
    • Comment protéger ses utilisateurs du phishing sur les terminaux mobiles
    • Quels outils pour créer des campagnes de sensibilisation au phishing ?
    • Phishing : la formation des utilisateurs condamnée à échouer ?
    Télécharger cette édition
  • Exactis, une base de données parmi tant d’autres qui fuient

    L’entreprise américaine de marketing a exposé les données d’environ 230 millions de personnes et 110 millions d’autres entreprises. Mais il semble que ne soit encore qu’une goutte d’eau dans un vaste océan. Le chercheur Vinny Troia, à l’origine de la découverte, s’est contenté de recourir au moteur de recherche spécialisé Shodan pour identifier des bases de données ElasticSearch publiquement accessibles en ligne. Et elles sont nombreuses...

  • Cybersécurité dans le monde de la santé : ça avance

    Le Clusif vient de dresser un état des lieux de la prise en compte de la sécurité informatique dans les établissements de santé. La situation progresse, mais modestement. Et le Club n’est pas le seul à faire ce constat.

  • LinkedIn Talent Insights : Microsoft avance dans le SIRH

    Après un Dynamics pour les RH et un service Recrutement sur LinkedIn, Microsoft va sortir un outil analytique au-dessus de son réseau social B2B pour mieux sourcer les talents. Avec un début de polémique sur le débauchage sauvage que permettrait l'outil et sur la confidentialité des données utilisées.

  • Le cyber-range s’impose peu à peu dans l’entreprise

    Les environnements de simulation d’incidents de sécurité informatique, ou cyber-ranges, permettent d'organiser des exercices hautement sophistiqués, et toujours plus réalistes. Initialement développés pour le monde militaire, ils ont considérablement évolué et intéressent un public toujours plus large.

  • Debater, l'Intelligence Artificielle d'IBM pour débattre avec les humains

    IBM a fait la démonstration d'une nouvelle Intelligence Artificielle sortie de ses Labs. Cette IA (qui s'appuie sur Watson) a débattu sur des sujets non dévoilés à l'avance avec deux humains - d'où le nom du projet « Debater ». Le système s'appuie sur un corpus d'une centaine de millions d'articles. Il a également été capable de comprendre les arguments de ses contradicteurs et d'y répondre.

  • Le PDG d'Intel démis pour relation inappropriée

    Brian Krzanich, le PDG d'Intel depuis 2013, a été démis de ses fonctions après avoir eu une relation « consentie » mais contraire à la charte de « non-fraternisation » interne qui interdit toute relation avec un(e) subordonné(e), direct(e) ou indirect(e). Il est remplacé par le Directeur Financier. Brian Krzanich avait récemment fait parler de lui pour avoir massivement vendu des actions Intel avant la révélation des failles Spectre et Meltdown, failles dont il avait connaissance par sa position. Ironiquement, ce soupçon de délit d'initié n'avait provoqué aucune réaction du Board qui n'a en revanche pas tardé à réagir à cette histoire de mœurs.

  • L'avenir de l'Open Source après le choc GitHub

    Pour Thierry Carrez, vice-président de l’OpenStack Foundation, le rachat de GitHub par Microsoft souligne qu'entre le propriétaire et le libre, il y a trois modèles. Le logiciel propriétaire qui, par son contrôle, fait peser un risque sur ses utilisateurs, et ce même quand il est "gratuit" et accessible par Internet ; Le logiciel open source mono-vendeur, qu'il soit open core ou juste contrôlé agressivement qui, sous vernis de logiciel libre, n'est pas très différent de son grand frère propriétaire ; et le logiciel open source développé en collaboration ouverte, où tous les contributeurs et utilisateurs participent en égaux.

  • Cloud militaire : partenariat entre Thalès et Microsoft

    Thales et Microsoft ont annoncé un partenariat pour le développement d'un Cloud dédié aux forces armées. La future solution reposera sur la plateforme Azure Stack, le cloud privé hyperconvergé de Microsoft, qui sera livrée en tant que système intégré. De son côté, Thalès apportera ses solutions de connectivité - pour que les systèmes soient autonomes et capables de fonctionner hors ligne (sur un champ de bataille par exemple). L'expert français sera également en charge de la cyber-sécurité.

  • Pour Boris Sharov, « l’attribution est devenue une arme politique »

    Boris Sharov, Pdg de Dr. Web s’est ouvert à la rédaction sur la façon dont son conduites les enquêtes sur les logiciels malveillants, leurs auteurs, et les groupes qui les exploitent. Au passage, il a livré son analyse sur la manière dont l’attribution a glissé largement dans le domaine politique, quitte à abimer la notion même de justice. Boris Sharov porte également un regard sévère sur les accusations dont son confrère et concurrent russe, Kaspersky, fait l’objet depuis plusieurs mois.

  • AI Paris : les entreprises françaises découvrent l’Intelligence Artificielle

    Lors de la conférence AI Paris, l’optimisation de la relation client, et la recommandation de produits dans le eCommerce restent des thèmes centraux sur les très nombreux stands de la conférence - c’est bien là que le ROI est en premier palpable -, d’autres font petit à petit leur apparition, comme l’optimisation de la supply chain ou encore de la maintenance prédictive. L’optimisation du pricing (PriceMoov en est un exemple) est également un sujet très présent.

  • Software Heritage, la bibliothèque universelle du code source ouvre ses portes

    L'UNESCO et Inria ont ouvert Softwareheritage.org, une initiative de bibliothèque universelle dont le but est de rassembler les codes sources de tous les programmes depuis les débuts de l'ère numérique. Pour l’UNESCO il s’agit d’encourager l'accès universel à l'information et à la préservation du savoir. Le projet Software Heritage a commencé il y a 3 ans. « C’est un travail de longue haleine. Il reste encore beaucoup à accomplir », explique le directeur du projet, Roberto Di Cosmo. « Nous devons trouver et archiver tous les codes sources qui manquent encore, et ajouter des fonctionnalités qui rendront les archives faciles à utiliser ».

  • Microsoft immerge un datacenter en Écosse

    Pour économiser sur l'énergie de refroidissement de ses 864 serveurs, Microsoft a immergé un datacenter de 12 métres de long dans la mer de Nord près de l'archipel des Orcades, au nord de l'Écosse.

- ANNONCES GOOGLE

Close