Définitions IT - Internet des objets

Filtrer par lettre
Rechercher une définition
  • A

    Advanced Message Queuing Protocol (AMQP)

    Le protocole AMQP (Advanced Message Queuing Protocol) est une norme open source pour les systèmes de messagerie asynchrone par réseau.

  • C

    Consumérisation de l'informatique

    La consumérisation de l'informatique désigne le mélange des utilisations personnelle et professionnelle desapplications et dispositifs technologiques.

  • Customer Success Platform (Salesforce)

    C'est sous ce nom officiel de Customer Success Platform que Salesforce regroupe l'ensemble de son portefeuille produits.

  • E

    Edge Analytics

    L'analytique "en périphérie" permet d'exécuter automatiquement des analyses statistiques là où les données sont créées (capteur, commutateur, ou autre) plutôt que d'attendre le transfert des données vers un Data Store centralisé.

  • I

    Imprimante

    Une imprimante est un appareil qui reçoit du texte et des graphiques d'un ordinateur et transfère ces informations sur du papier, généralement des feuilles de dimensions standards.

  • Internet des objets (IoT)

    L'Internet des objets, ou IoT (Internet of Things), est un scénario dans lequel les objets, les animaux et les personnes se voient attribuer des identifiants uniques, ainsi que la capacité de transférer des données sur un réseau sans nécessiter aucune interaction humain-à-humain ou humain-à-machine.

  • Iota

    IOTA est une technologie de registre distribué pour les appareils IoT qui facilitera les transactions de machine à machine (M2M) dans l'économie M2M. IOTA a été créé par la fondation à but non lucratif du même nom.

  • L

    LoRa Alliance

    La LoRa Alliance est une association ouverte, à but non lucratif qui vise à promouvoir l'interopérabilité et la standardisation des technologies LPWAN (Low-Power WAN, ou réseau bas débit sans fil) pour favoriser l'implémentation de l'Internet des objets (IoT).

  • M

    M2M

    La communication entre machines, ou M2M (Machine-to-Machine), est une appellation générique qui englobe toutes les technologies permettant l'échange d'informations entre machines connectées en réseau et l'exécution d'opérations sans intervention humaine.

  • MQTT

    MQTT (MQ Telemetry Transport) est un protocole de messagerie léger qui facilite la transmission des données de télémétrie pour les clients réseau dont les ressources sont limitées. Ce protocole, qui suit un modèle de communication de type publication/abonnement, est utilisé pour les échanges machine-à-machine (M2M). Il joue un rôle important dans l'Internet des objets.

  • S

    Salesforce IoT Cloud

    IoT Cloud est une plateforme Cloud de Salesforce.com conçue pour stocker et traiter des données de l'Internet des objets (IoT).

  • Shadow IT

    Le Shadow IT désigne tout matériel ou logiciel qui n'est pas pris en charge par le service informatique d'une entreprise. L'expression revêt souvent une connotation négative car elle implique que l'IT n'a pas approuvé la technologie en question ou qu'il n'est même pas informé de son utilisation par les employés.

  • Smart City

    L'expression « ville intelligente », traduction de l'anglais « Smart City », désigne une ville qui utilise pleinement les systèmes IT pour accroître son efficacité opérationnelle, diffuser des informations à ses citoyens et à ses visiteurs et à améliorer la qualité des services publics.

  • Smart Manufacturing

    Le Smart Manufacturing (SM - littéralement fabrication intelligente) est une approche technologique qui recourt à des machines-outils connectées à Internet pour surveiller le processus de production. Elle vise à identifier les opportunités d'automatisation des opérations et à utiliser l'analytique des données pour améliorer les performances de fabrication.

  • W

    Wearables

    L'informatique vestimentaire (Wearable) désigne les appareils électroniques qui, capables de stocker et de traiter des données, sont intégrés aux habits ou aux accessoires de la personne qui les porte.

- ANNONCES GOOGLE

Close